En ce moment
 
 

Maltraitance animale: l'association L214 diffuse les images choc d'un élevage de poulets en France

© Image Youtube L214
 
 

"Des poulets qui grossissent tellement vite qu'ils ne tiennent plus sur leurs pattes". Voilà ce que dénonce l'association de défense des animaux L214 à travers de nouvelles images publiées ce jeudi. Dans cette vidéo choc, l'association dénonce les pratiques d'élevage et la sélection génétique du groupe européen LDC.

Les images diffusées sur internet montrent des poulets boiteux "peinant à accéder à la nourriture et à l'eau, voire complètement incapables de se déplacer, des cadavres d'oiseaux morts récemment ou en décomposition". Elles auraient été tournées dans un élevage situé à Torfou, dans les Pays de la Loire. Selon l'association, ces poulets sont issus d'une sélection génétique intensive. "Ils grossissent à une vitesse monstrueuse", dénonce l'association. 

Cette croissance éclair entraînerait alors de nombreux problèmes de santé pour les poulets. "Leur squelette n'arrive plus à supporter le poids de leur corps et leurs organes vitaux sont comprimés, entraînant des difficultés cardiaques et respiratoires", écrit l'association. "Ici, c'est littéralement marche ou crève", précise Julie Depardieu, qui commente les images.

Le groupe ne se préoccupe aucunement de la souffrance des animaux

Dans cette vidéo choc, on aperçoit des poulets mourants "sur un sol couvert de déjections". 42 jours plus tard, les poulets seraient conduits à l'abattoir. 

Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214, écrit dans un communiqué: "Ces images sont une nouvelle preuve du fait que le groupe LDC ne se préoccupe aucunement de la souffrance des animaux. Alors que près de 90 entreprises de l’agroalimentaire se sont déjà engagées contre les pires pratiques de l’élevage intensif des poulets, l’absence d'engagement du leader de la production en France est injustifiable".

En avril dernier, l'association avait déjà dénoncé des les conditions d'élevage et d'abattage des animaux dans une vidéo sur laquelle on pouvait voir des poulets morts gisant au milieu d'animaux vivants, des bêtes boitant fortement ou encore des poulets dont le corps semble démesurément gros par rapport à leur tête. En janvier, L214 avait appelé dans une lettre ouverte le président Macron à élaborer "un plan de sortie de l'élevage intensif", mis en cause comme facteur d'apparition de maladies potentiellement dévastatrices.

Attention, les images qui suivent peuvent choquer

Une vidéo Youtube a été intégrée à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'youtube' pour afficher ce contenu.

 




 

Vos commentaires