Drame familial en Flandre: elle tue ses trois enfants en bas âge avant de tenter de se suicider sur l'autoroute

Trois enfants en bas âge ont été découverts morts mercredi au domicile familial près de Bruges, peu après la tentative de suicide en voiture de leur mère qui, selon les médias belges, a avoué aux secouristes les avoir tués.

A Varsenare, en Flandre occidentale, la police a débuté une enquête après ce qui semble être un drame familial. D'après les premières informations issues de la presse flamande, une mère de famille a tenté de se suicider durant la nuit sur la E40. Vers 2h00 du matin, la femme a délibérément foncé sur le pilier d'un pont à Oostkamp. Mais elle a été secourue et a ensuite déclaré qu'elle avait tué ses enfants, dans sa maison.

Les services de secours se sont rendus rapidement vers l'habitation, mais ils n'ont pu que constater la mort des trois enfants: Elise, 4 ans. Fabrice, 2 ans et Arthur, trois mois. Les motifs ne sont pas connus, ni les détails de ce triple infanticide.

Il s'agit d'une femme d'une trentaine d'années. Le père dormait dans la maison au moment des faits. Il n’a rien pu faire pour sauver les enfants. Il a été pris en charge par la famille. 

Joint par l'AFP un porte-parole du parquet de Bruges a confirmé l'ouverture d'une enquête pour un triple meurtre, mais refusé de s'exprimer sur les soupçons pesant sur la mère. "Elle n'a pas encore été interrogée, le juge d'instruction saisi ne veut rien communiquer à ce stade", a déclaré ce porte-parole, Yves Segaert.

Il s'agissait d'une famille sans histoire.  Séverine habite à côté de la maison où s’est déroulé le drame. Elle n’a rien entendu de suspect. La famille lui paraissait sereine et sans problèmes. Elle a vu la mère pour la dernière fois dimanche passé. "Elle allait bien, nous avons discuté. Elle ne parlait pas beaucoup mais elle paraissait bien. Je n’ai rien remarqué d’anormal".

"Tout ce que je peux dire, c’est que ce sont des gens très aimables et les enfants aussi. La petite Elise de 4 ans était toujours très soignée. J’ai quelques fois parlé avec la maman et le papa. Je n’ai pas de mots pour expliquer ce qu’il s’est passé. Evidemment, vous ne savez pas ce qu’il peut se passer au sein d’une famille. Mais ce qui est arrivé est très très grave", a déclaré une autre voisine à RTL INFO.

L’enquête se poursuit. Des autopsies doivent être effectuées sur les trois corps des victimes. Les autorités judiciaires se refusent à tout autre commentaire.

suicide

suicide2
©RTLinfo

Vos commentaires