En ce moment
 

Le site de Caterpillar Gosselies renaît de ses cendres: voici Chloe, la voiture 100% électrique qui y sera produite (photos)

Le site de Caterpillar Gosselies renaît de ses cendres: voici Chloe, la voiture 100% électrique qui y sera produite (photos)

C'est désormais officiel. L'usine de Caterpillar, fermée en 2016, va renaître sous une autre forme. Le constructeur automobile chinois Thunder Power l'utilisera pour y assembler des voitures électriques.

L'ancien site de Caterpillar Gosselies sera prochainement à nouveau en activité. Le constructeur automobile chinois Thunder Power a officialisé sa reprise de l'ex-usine afin d'y assembler des voitures, dont la fameuse Chloe. Il s'agit d'une voiture compacte 100% électrique. Ce modèle sera produit à Charleroi à partir de 2020. Le véhicule a été présenté à la presse, comme a pu le constater notre journaliste Julien Crête, envoyé sur place pour le RTLINFO 19H. Il sera vendu entre 12.000 et 15.000 euros.
chloe-4
journalistes


30.000 véhicules produits

La Région wallonne a investi 50 millions d'euros dans ce projet, via son outil de reconversion industrielle, la Sogepa. Dans un premier temps, Thunder Power envisage de produire 30.000 modèles à Charleroi. Néanmoins, le nombre d'emplois est revu à la baisse, avec dans un premier temps 350 postes créés là où l'on parlait auparavant de 630 emplois.
Chloe-2

Et à l'avenir?

Dans un deuxième temps, les responsables de Thunder Power pourraient confier, au site de Charleroi, la production des moteurs électriques qui équiperont les voitures. Par ailleurs, si les résultats sont satisfaisants, la production d'un deuxième et troisième véhicule pourrait être lancée à Gosselies. Il s'agirait alors d'une "sedan" plus haut de gamme et un SUV, toujours 100% électriques. Si ces trois phases se concrétisent, le nombre d'emplois pourrait alors monter à 3.000, selon le journaliste de l'Echo François Bailly. Il deviendrait alors l'un des plus gros employeur de Wallonie.

L'objectif de Thunder Power est de percer dans le marché automobile européen, tout en profitant du savoir-faire belge, largement reconnu.

Vos commentaires