En ce moment
 
 

Comment l'aéroport de Liège veut attirer plus de jets privés sur son tarmac

Comment l'aéroport de Liège veut attirer plus de jets privés sur son tarmac
©RTL INFO

Un nouveau pôle d'aviation d'affaires est en cours de développement sur le site de Liege Airport. La compagnie belge de jets privés ASL y exploitera une plateforme, un terminal et un hangar dédiés exclusivement à ce type d'activité, a annoncé jeudi Luc Partoune, CEO de Liege Airport.

A la suite d'un appel d'offres lancé par Liege Airport, qui souhaitait développer son pôle d'aviation d'affaires, la compagnie belge de jets privés ASL a été désignée en vue de l'exploitation d'une plateforme, un terminal et un hangar destinés à cette activité sur le site liégeois.

"Si plus de 3.000 passagers en 2018 ont utilisé les services de jets privés, soit une augmentation de 24% par rapport à 2017, l'activité d'aviation d'affaires n'est à ce jour pas pleinement satisfaisante", analyse Luc Partoune. Le parking utilisé est ainsi le même que pour l'activité cargo et il n'y a pas la possibilité de parquer dans un hangar les avions d'affaires. "Les atouts du nouveau pôle d'aviation d'affaires seront la rapidité - puisqu'il n'est pas localisé dans le périmètre de sûreté de l'aéroport -, la discrétion et la flexibilité, sachant que les installations seront accessibles 24h/24", énumère le CEO. "On pourra donc venir à Liege Airport de nuit également, ce qui n'est pas le cas dans la plupart des aéroports", pointe-t-il.


Un investissement de 3,5 millions d'euros

En contrepartie du développement de l'activité d'aviation d'affaires induit par l'investissement d'ASL, Liege Airport assurera les services d'assistance en escale et de manutention (handling) pour les vols d'affaires et privés au départ et à l'arrivée. La Sowaer (Société wallonne des aéroports) a fait aménager une plateforme de 18.000 m2 au nord du site aéroportuaire, après dépollution. "7.500 tonnes de terres contaminées ont été évacuées", souligne Luc Vuylsteke, président du comité de direction de la Sowaer. "Un revêtement hydrocarboné spécifique a été employé afin d'éviter une pollution en cas de déversement accidentel de kérosène".

L'investissement s'élève à 3,5 millions d'euros, qui seront couverts via une redevance versée par Liege Airport. La réception provisoire du chantier est prévue pour juin prochain. La compagnie ASL y construira ensuite un premier hangar de 2.100 m2 et un terminal d'aviation d'affaires d'une superficie au sol de 250 m2. Ceux-ci devraient être opérationnels d'ici un an. L'investissement s'élève à environ 3 millions d'euros.

"On va commencer avec six avions basés à Liege Airport et on verra par la suite, sachant qu'il y a la possibilité d'agrandir. C'est un projet très symbolique pour notre société puisque c'est ici que tout a commencé il y a près de 25 ans, avec un premier avion. Nous en avons désormais 35 et 80% de nos vols sont réalisés en Europe", précise Philippe Bodson, CEO d'ASL Group. Cette entreprise se positionne comme l'une des plus importantes actives dans l'aviation d'affaires en Europe.

Vos commentaires