Accueil People

Orelsan et Clara Luciani dominent les Victoires de la musique en France: voici les différents palmarès décernés lors de la cérémonie

Le rappeur français Orelsan et la chanteuse Clara Luciani ont dominé vendredi les 37e Victoires de la musique, marquées par une polémique sur une cérémonie ne reflétant pas la diversité de la scène actuelle française. Aya Nakamura, Jacques Dutronc, Terrenoire... Voici les autres palmarès également décernés lors de la cérémonie.

Les Victoires de la musique se sont tenues ce vendredi soir, en région parisienne. Orelsan et Clara Luciani ont brillé par leur présence lors de cette 37e édition. Le rappeur normand de 39 ans a remporté les catégories artiste masculin, chanson ("L'odeur de l'essence") et création audiovisuelle pour son documentaire "Montre jamais ça à personne".

Son album "Civilisation", sorti en novembre, est le disque le plus vendu en France en 2021. "Dans les musiciens francophones, c'est un de ceux qui écrit le mieux, il creuse vraiment, il va loin", a salué vendredi Stromae, président d'honneur des 37e Victoires organisées à La Seine Musicale. Le Belge a quant à lui interprété son titre "Santé" avec un avatar, en ouverture de la cérémonie.

"Je vis un rêve éveillé"

De son côté, Clara Luciani a remporté le trophée d'artiste féminine et le prix de l'album, pour "Cœur". "Je vis un rêve éveillé. Je suis tellement émue que le public se soit accaparé de ce disque dans un moment de pénombre... Imaginer que j'ai pu apporter un peu de lumière, c'est un très beau cadeau", a-t-elle livré devant la presse.

Les Victoires ne seraient pas les Victoires sans polémique. Cette année, en comptant Orelsan, Clara Luciani, Juliette Armanet et le groupe Feu! Chatterton, on arrivait à quatorze nominations entre quatre artistes. Ce qui soulève des critiques sur une cérémonie accusée de ne pas refléter la diversité de la scène actuelle. "Il manque beaucoup de catégories, je pense, a commenté la chanteuse Hoshi. Ils essaient de mettre le plus de gens possible dans des cases. Je n'aime pas les cases, de base."

Une Victoire d’honneur

Une Victoire d'honneur a également été décernée à Jacques Dutronc, 78 ans (après Jane Birkin l'an passé), remise par son fils Thomas, pour l'ensemble de sa carrière. Ils ont chanté tous deux "Et moi, et moi, et moi", avant une grande tournée inédite ensemble.

Concernant les autres palmarès, l’auteur-compositeur-interprète Ben Mazué a remporté le prix du Concert. Le groupe musical Terrenoire a été élu révélation masculine de l'année, tandis que Barbara Pravi (auteure-compositrice-interprète) a été sacrée révélation féminine.

Le prix de l’album le plus streamé pour un artiste a été remis au rappeur SCH pour son album "JVLIVS". Et enfin, l’album le plus streamé pour une artiste a été décerné à Aya Nakamura pour son album "Aya".

À la une

Sélectionné pour vous