Accueil Sport Football Ligue des Champions UEFA

Le Real Madrid, Ancelotti et les supporters se sentent volés: ils estiment que le but de Kevin De Bruyne devait être annulé

Hier soir, lors du choc qui opposait le Real Madrid face à Manchester City (1-1) en demi-finale de Ligue des Champions, Kevin De Bruyne a inscrit un but splendide afin de crucifier Thibaut Courtois et d'égaliser en faveur des Citizens. Si la frappe spectaculaire a fait tourner quelques têtes parmi les téléspectateurs ; elle a provoqué un torticolis à Carlo Ancelotti. La faute à une sortie de balle, arrivée quelques instants plus tôt, qui aurait dû stopper la progression des Skyblues et rendre la possession à la Maison Blanche. 

"Elle me paraissait dehors cette balle, oui. Je pense que l'arbitre n'a pas été très attentif. C'est une situation que le VAR doit contrôler." a déclaré l'entraîneur italien, avant d'enfoncer le clou :"De plus, avant l'attaque, il y avait corner. Je ne sais pas si c'est une action décisive mais bon..."

En effet, l'entraîneur du Real Madrid a encore en travers  de la gorge ce fait de jeu, car il estime que le ballon était sorti en touche vingt secondes avant le but du Diable Rouge (67e) sur une mauvaise passe de Kyle Walker pour Bernardo Silva. L'ailier portugais s’était jeté afin de le sauver de justesse et de le transmettre à un coéquipier, sous le regard ébahi de Vinicius, qui n’a pas tenté de le récupérer puisqu'il pensait que le ballon était sorti pour de bon.

BeinSport, le célèbre diffuseur, a produit une image de synthèse qui montre que le ballon avait en effet complètement franchi la ligne blanche. Mais aucun des arbitres, que ce soit ceux de la vidéo ou ceux sur le terrain, ne s'en est rendu compte en direct puisque cela se jouait pour quelques millimètres, et en un dixième de seconde.

Problème : les lignes de touche ne disposent pas de la "(goal) line technology" qui permet de vérifier avec précision la position d'un ballon. Comme son nom l'indique, seule la ligne de but en est équipée. Il a donc fallu se fier uniquement au regard humain à propos de cette sortie et les arbitres n'ont pas pu affirmer que le ballon était complètement sorti du terrain. D'autant plus que les Madrilènes l'ont récupéré de plein jeu, avant de le perdre à nouveau et de concéder ce but égalisateur.

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • moi j'ai surtout vu que le réal aurait du faire une bonne partie du match ...à 9 ou à 10....l'arbitre avait du oublier sa carte rouge !! les joueurs du réal confondent beaucoup le catch, voir le karaté avec le foot !!

    paul leboulanger
     Répondre