Accueil Sport Tous les Sports Cyclisme

La tactique de van der Poel est simple: "m'isoler en tête pour choisir mes trajectoires"

Largement au-dessus du lot, Mathieu van der Poel a remporté son 4e cross de la saison, en autant de courses, mardi à Gavere en Coupe du monde. Toujours avec la même insolence. Pour le champion du monde, la tactique est simple: "s'isoler en tête pour choisir ses trajectoires".

"Je ne voulais pas trop attendre avant d'être en tête. Surtout à Gavere, où il est difficile de rester dans la roue de quelqu'un. Si tu es devant tu peux choisir tes trajectoires", a expliqué le Néerlandais aux organisateurs. Le parcours rendu très boueux et exigeant convenait parfaitement à un homme fort. "J'ai pu imprimer mon rythme, mais c'était un cross terriblement difficile. La boue était de plus en plus grasse. Mais je me sentais bien et tout s'est bien passé".

Le Néerlandais sera au départ à Diegem (Superprestige) jeudi, à Loenhout (Exact Cross) vendredi, à Hulst (Coupe du monde) samedi, à Baal (Trophée X2O) le 1er janvier et à Coxyde (Trophée X2O) le 4 janvier.

Wout van Aert, 2e mardi, sera lui à Heusden-Zolder demain/mercredi avec l'espoir de renouer avec le succès en l'absence de son grand rival. Car pour l'Anversois, comme pour tous, "Mathieu, c'est un autre niveau. Je suis resté dans son sillage les deux premiers tours, mais la longue montée a posé mes limite. C'était un cross de plus en plus difficile avec la boue au fil des tours, difficile pour rester sur le vélo et ne pas tomber aussi. Je savais très vite que terminer 2e était le maximum pour moi. Pour le moment, je dois être content de mon niveau actuel. Ni van der Poel, ni Pidcock ne seront à Heusden-Zolder, j'espère gagner, comme à chaque fois, mais ce n'est pas tout le temps possible, surtout quand il y a Mathieu van der Poel au départ."

À la une

Sélectionné pour vous