Accueil Sport Tous les Sports Cyclisme

Vollering remporte la dernière étape mais Van Vleuten sauve son maillot rouge de justesse

Demi Vollering s'est imposée sur la septième et dernière étape du Tour d'Espagne féminin (WorldTour), courue dimanche sur 106,1 kilomètres depuis Castro Urdiales vers les Lacs de Covadonga. La Néerlandaise de SD Worx, qui a terminé la course devant l'Italienne Gaia Realini (Trek-Segafredo), n'a cependant pas réussi à creuser un écart suffisant pour refaire son retard sur sa compatriote Annemiek Van Vleuten (Movistar). Celle-ci remporte le classement général malgré sa troisième place sur l'étape.

La championne du monde en titre sauve son maillot rouge pour seulement 9 secondes devant Vollering. Realini complète le podium, à 2:41.

La dernière étape promettait un duel entre les deux favorites dans un final difficile sur les pentes menant aux Lacs de Covadonga (12,5 km à 6,9%). L'ascension de La Collada Moandi (12,5 km à 4,6%) en milieu d'étape a causé une scission du peloton, mais Vollering et Van Vleuten étaient bien placées à l'approche de la dernière montée.

Pour l'étape, mais surtout pour le classement général après avoir concédé plus d'une minute sur sa rivale samedi, Vollering a entamé son travail dès le pied, grimpant au train avec Realini et Van Vleuten dans sa roue. Accrochée à sa compatriote pendant près de sept kilomètres, la porteuse du maillot rouge a néanmoins lâché prise à cinq kilomètres du terme.

Demi Vollering a poursuivi son effort jusqu'au sommet, grappillant les secondes et sprintant pour enlever devant Realini la 19e victoire de sa carrière, la 7e de la saison. Annemiek van Vleuten a néanmoins coupé la ligne 56 secondes plus tard, sauvant de justesse son maillot rouge.

Van Vleuten s'offre une troisième victoire consécutive sur le Tour d'Espagne féminin, connu jusqu'ici comme Challenge by La Vuelta. Cette année, l'épreuve se disputait pour la première fois sur toute une semaine de course, sous le nom de Vuelta Femenina.

À la une

Sélectionné pour vous