Accueil Sport Tous les Sports F1

L'ex-patron de la F1 Bernie Ecclestone, 92 ans, condamné à 17 mois de prison avec sursis

L'ex-patron de la Formule 1 Bernie Ecclestone, qui a plaidé coupable jeudi de fraude fiscale alors qu'il est poursuivi pour avoir omis de déclarer plus de 400 millions de livres (473 millions d'euros) d'actifs détenus à Singapour, entre 2013 et 2016, est condamné à 17 mois de prison avec sursis.

Âgé de 92 ans, Bernie Ecclestone avait initialement plaidé non coupable en août 2022, mais a finalement reconnu les faits qui lui sont reprochés lors d'une audience jeudi à Londres. Il sera ainsi condamné à une date ultérieure, au lieu du procès qui devait s'ouvrir le 16 novembre.

Le parquet avait autorisé en juillet son inculpation à l'issue d'une enquête du fisc présentée comme "complexe et internationale" et, lors d'une audience en août, l'ancien magnat de la F1 avait alors plaidé non coupable.

Ecclestone a régné sans partage sur la F1 durant près de 40 ans, jusqu'en janvier 2017. Il avait alors quitté son poste de dirigeant de l'élite du sport automobile mondial après avoir été licencié par le nouveau détenteur des droits commerciaux de la discipline, le groupe américain Liberty Media.

Ephémère pilote de course à la fin des années 1950 puis patron de l'écurie Brabham, l'homme d'affaires britannique, dont la fortune a été estimée par le magazine Forbes à plus de 2,5 milliards de livres, est très largement considéré comme l'artisan de la transformation de la F1, devenue sous sa férule une activité lucrative.

Il a notamment été à la fin des années 1970 l'un des pionniers de la commercialisation des droits de retransmission télévisée d'événements sportifs.

À lire aussi

Sélectionné pour vous