Accueil Sport Tous les Sports

Grand Prix moto de France: Bagnaia en pole position, les Français décevants

Le champion du monde en titre Francesco Bagnaia (Ducati) a décroché samedi la pole position du Grand Prix de France, cinquième manche de la saison de MotoGP, tandis que les Français Johann Zarco et Fabio Quartararo partiront loin de la tête.

Le leader du championnat a encore fait parler la supériorité de sa Desmosedici en devançant in extremis de 58 millièmes le revenant espagnol Marc Marquez (Honda) lors de son dernier tour, tandis que l'Italien Luca Marini (Ducati-VR46), qui avait dû passer par les repêchages (Q1), a créé la surprise en réalisant le troisième chrono.

Bagnaia s'élancera donc en première position samedi après-midi lors du sprint et dimanche lors du Grand Prix et pourrait ainsi s'envoler au championnat du monde à l'issue du week-end au Mans.

L'Australien Jack Miller (KTM) a pris la quatrième place et partira en deuxième ligne devant les Espagnols Jorge Martin (Ducati-Pramac) et Maverick Vinales (Aprilia). Ce dernier, en tête à l'issue du premier run, a eu un problème mécanique en ressortant des stands et n'a pas pu repartir pour essayer d'améliorer son chrono.

L'Italien Marco Bezzecchi (Ducati-VR46) a terminé septième, devant l'Espagnol Alex Marquez (Ducati-Gresini) et Zarco (Ducati-Pramac).

Le Tricolore, jamais dans le coup samedi, a finalement réalisé le neuvième temps à près de six dixièmes de Bagnaia, au grand dam des dizaines de miliers de supporters français présents au circuit Bugatti.

La quatrième ligne sera occupée par le Sud-Africain Brad Binder (KTM) et les Espagnols Aleix Espargaro (Aprilia), qui s'est fait peur en chutant à plus de 200 km/h, et Augusto Fernandez (GasGas Tech 3).

Le week-end s'annonce encore très compliqué pour Quartararo. Déjà décevant vendredi en essais qualificatifs avec seulement le 12e chrono au guidon de sa Yamaha, le Niçois a échoué à la troisième place des repêchages et manqué la qualification en Q2 pour seulement 23 millièmes de seconde devant ses fans médusés.

Le champion du monde 2021 s'élancera seulement de la 13e place sur la grille et devra réaliser un très bon départ pour espérer grappiller quelques points lors du sprint samedi et du Grand Prix dimanche.

À la une

Sélectionné pour vous