Accueil Actu Belgique Faits divers

"Près de 600€" le transport de Spa à Verviers pour aller chez le dentiste en urgence: Maria est sidérée

"Je ne vais quand même payer près de 600 euros pour l’aller-retour Spa-Verviers", déplore Maria, qui s’est confiée à nos confrères de Sudinfo. Aspasia, sa maman, est devenue invalide suite à une sclérose en plaques. En raison de cette maladie auto-immune, ses jambes sont paralysées et elle se déplace en fauteuil roulant. 

Récemment, un médecin venu à domicile demande à Maria de prendre un rendez-vous pour sa mère afin de soigner une infection à une dent. « Il fallait agir en urgence », explique-t-elle. 

Maria réussit à trouver rapidement un cabinet dentaire à Verviers qui accepte de la soigner dans un délai de trois jours. 

L’ambulance est uniquement prise en charge pour se rendre à l’hôpital

Mais malheureusement, trouver un moyen de locomotion adapté s’avère beaucoup plus compliqué que prévu. Maria est obligée de passer des heures au téléphone pour tenter de trouver une solution. D’après Sudinfo, la mutuelle de sa maman est injoignable. Et d’après d’autres mutuelles contactées, un trajet en ambulance ne serait pas remboursé. "Cela lui coûterait 285 euros l’aller. Donc 570 euros l’aller-retour. L’ambulance est uniquement prise en charge pour se rendre à l’hôpital", assure Maria. 

Elle se tourne alors vers d’autres pistes. Comme le service utilisé habituellement par la maison de repos où réside Aspasia ou un service fourni par le TEC. Mais tout est complet. "C'est un truc de fou !"

Au final, Maria est contrainte d’annuler le rendez-vous en urgence chez le dentiste. Aspasia devra sans doute être hospitalisée pour éviter de devoir payer près de 600 euros. 
 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • C'est à cla qu'on voit qu'on est dirigés par des gens qui se fichent de nous.

    roger rabbit
     Répondre
  • Et encore, qu'elle ne se plaigne pas! Demandez autour de vous. Un sujet qui vaudrait vraiment une enquête approfondie.

    Jean-Luc Rolland
     Répondre