Accueil Actu Belgique Politique

Bien-être psychologique et travail au cœur de la Semaine de la santé mentale

"Et toi, tu fais quoi dans la vie?" La question peut sembler anodine mais montre combien le travail, pilier de notre société, touche à de nombreux pans de vie. Pour mettre en lumière les enjeux qui gravitent autour de cette notion, le Centre de référence en santé mentale (CRéSaM) et la Ligue bruxelloise pour la santé mentale (LBSM) organisent une "Semaine de la santé mentale", qui débute ce lundi.

Support économique, tremplin social et artisan de l'estime de soi, le travail régit notre quotidien. "Pourtant, malgré les nombreuses vertus que l'on peut attribuer au travail, aujourd'hui le mot 'burn-out' est dans toutes les bouches", relève le CRéSaM. D'après les chiffres relatifs aux incapacités de travail qui durent plus d'un an, une personne sur quatre est en invalidité pour cause de dépression ou burn-out, avec une prévalence chez les femmes (68%). "La souffrance au travail renvoie aussi à d'autres réalités: stress, abus d'alcool et de drogues sur le lieu de travail, harcèlement moral et sexuel ou encore suicide", pointe le centre.

L'objectif de cette semaine de sensibilisation - articulée autour de la "Journée mondiale de la santé mentale" le 10 octobre - est donc triple: sensibiliser, informer et découvrir les aides disponibles.

Afin de mieux prévenir les risques psychosociaux liés au travail, plusieurs conférences, pièces de théâtre, documentaires, expositions, petits-déjeuners et autres activités sont au programme de la Semaine de la santé mentale, notamment à Charleroi, Tournai, Mouscron ou encore Liège. Une journée d'étude, avec des tables rondes et la présentation de projets développés sur le terrain se tiendra également à Namur, tandis que la thématique se déclinera en soirée slam à Bruxelles. Au total, plus de 80 activités sont destinées au grand public, pour tous les âges, et aux professionnels de l'aide et des soins.

À la une

Sélectionné pour vous