Accueil Actu Belgique Politique

F. De Smet: il est temps de remettre en ordre l'Etat fédéral et les entités francophones

Le président de DéFI, François De Smet, a plaidé dimanche pour une remise en ordre de l'Etat fédéral, des Régions et de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Selon lui, à la veille d'une année électorale, la formation amarante est en ordre de bataille pour proposer une série de pistes afin d'y parvenir.

"Il est temps de retrouver le sens de l'Etat, de réaffirmer son autorité, et de le renforcer", a-t-il dit devant les militants de son parti réunis pour la rentrée en université d'été à Louvain-la-Neuve.

Aux yeux du président de Défi, la Vivaldi est le paroxysme de la "faiblesse régalienne" de celui-ci, en bout de chaîne d'une dégradation entamée il y a dix ans. On l'a perçu dans le contexte de la pandémie, de la crise de l'asile, du poids accru des narcotrafiquants, de la crise de l'énergie, de l'"inaction climatique", de l'"incapacité à réformer la fiscalité ou les pensions", ou encore de l'"intimidation subie par des pays comme l'Iran".

Sans remise en ordre, on ne relèvera ni le défi de la sécurité, ni celui du contrat social, ni du climat, ni du redressement économique et du taux d'emploi, a-t-il dit.

Pour François De Smet, la justice doit être une priorité.

Cela veut dire aussi réinstaurer une police de proximité et placer des moyens nouveaux dans les forces de police, notamment en cessant de fragiliser des grandes zones comme Bruxelles.

Cela nécessité aussi de remettre l'Etat fédéral dans les clous budgétaires, boucler une véritable réforme fiscale et réformer les pensions pas payables à moyen terme.

Pour contrer le pari des nationalistes flamands sur la mauvaise gestion des entités fédérées francophones pour obtenir l'indépendance, il faut également assainir durablement la Région wallonne, la Région bruxelloise et la Fédération Wallonie-Bruxelles, dont la dette cumulée atteindra 50 milliards en 2025, a-t-il ajouté.

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Il est temps que les partis comme DEFI, MR et l'ex-cdh fassent un cartel des partis de centre droit modérés. Il serait incontournable et cela mettrait fin une fois pour toutes à la dominance du PS en Wallonie et écarterait la dangerosité du PTB. Cette gauche imbécile ne fait que ruiner notre région, le dernier coup de génie est la dernière réforme de la fiscalité auto. La première mouture était exécrable et la dernière l'est encore tout autant. Ils ne font que des conneries

    David Leclair
     Répondre