Accueil Actu Belgique Société

Jacqueline a payé un serrurier 387 euros pour un dépannage: "Pourquoi est-ce si cher?"

Ça vous est déjà arrivé ? De claquer la porte de chez vous puis de vous rendre compte que vous aviez laissé vos clés à l’intérieur ? C’est la mésaventure vécue par Jacqueline. Ses clés sont restées sur la porte du mauvais côté. Elle a appelé un dépanneur. Il a réussi à ouvrir la porte, nous dit-elle, en une minute seulement. Coût de l’intervention : 387 euros. Elle trouve la facture salée et se demande pourquoi c’est aussi cher.

Première chose à savoir: il n’y a pas de prix réglementés. Cela veut dire qu’un serrurier fixe librement ses tarifs. Cela dit, il existe des prix moyens indicatifs. Cela vous permet d’estimer si le montant que le serrurier vous demande est totalement exagéré. En général, on se situe dans une fourchette entre 60 et 250 euros.

En fonction de quoi dépendent ces montants ? Ce n’est pas la même si vous vous renfermez et que vos clés sont sur posées sur une table ou coincée de l’autre côté de la serrure, ou encore cassée dans la serrure. L’intervention ne sera pas la même. Cela dépend du modèle de la porte (classique, automatique, blindée).

Le prix peut grimper aussi en fonction de l’heure de l’intervention. Si vous appelez un serrurier en pleine nuit, le week-end, il peut gonfler son prix, par rapport à ses tarifs en journée et en semaine. C’est tout à fait légal. C’est plus cher aussi s’il doit faire beaucoup de kilomètres pour venir jusqu’à vous.

Alors qu’en est-il de Jacqueline finalement ? Elle a appelé le dépanneur un vendredi soir vers 20 heures. Elle aura donc très probablement payé un supplément de soirée. Et tout dépend aussi de l’intervention en elle-même. Si le serrurier a dû forer ou démonter quelque chose, alors les prix peuvent grimper. Mais c’est vrai que 387 euros, ça fait quand même cher, dit un serrurier que nous avons contacté. Tout dépend finalement de tous les éléments que je viens de vous énumérer.

Si jamais vous êtes dans la même situation que Jacqueline et que vous trouvez le montant élevé, que faire ? Refusez de payer avant la moindre réparation, sauf les frais de déplacement. Avant qu’il ne commence le travail, demandez le prix de base et les frais supplémentaires qui pourraient s’appliquer. Refusez de payer en cash, demandez de payer par carte de banque, pour garder des preuves. Exigez une facture ou un devis détaillé. Si vous n’avez que du cash sur vous, alors versez un acompte. Si conflit il y a, ça se règlera devant la justice.

Dernier conseil: renseignez vous sur le type de porte que vous avez chez vous. Si ça vous arrive, ça aidera le serrurier, le jour où vous oublierez vos clés. Et ça permettra au serrurier de vous donner un prix plus précis. 

À la une

Sélectionné pour vous

Commentaires

3 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Et surtout, faites attention aux prix de "réparation" proposés par les serruriers. Ce sont, dans 99% des cas, des arnaqueurs qui vendent de la camelote 10x le prix... en jouant sur l'ignorance du client. Exemple, un serrurier qui veut remplacer tout le mécanisme (y compris gâche, crochets, sécuriés, etc) pour 1500€ sous prétexte que "c'est le seul moyen"... alors que remplacer le barillet (max 40€) suffit et m'a pris 10min...

    Thierry Frayer
     Répondre
  • Vol qualifié. Tous ces serruriers qui facturent des prix prohibitifs sont des bandits qui profitent de la détresse de pauvres gens.

    Eros Spagiattore
     Répondre
  • Il ne faut pas mettre tous les serruriers dans le même panier, mais il y a tout de même beaucoup d'"escrocs" dans la profession qui profitent de la méconnaissance du client pour gonfler les prix. Ne pas oublier de réclamer une facture et de récupérer les emballages et/ou les références des pièces remplacées si il y a lieu !!

    J B
     Répondre