Accueil Actu

Le "cycliste des Fagnes" poursuit en justice le père de l'enfant qui a diffusé la vidéo

La vidéo de ce cycliste bousculant une enfant alors qu'il circulait dans la neige avait fait un énorme buzz. Au mois de mars le tribunal de Verviers avait estimé que le cycliste avait porté un coup involontaire et n'avait donc pas été condamné. Aujourd'hui, le cycliste des Fagnes veut aller plus loins pour laver sa réputation. Il poursuit au civil le père de la fillette, qui avait diffusé les images sur Facebook.

La scène s' est déroulée le jour de Noël, le 25 décembre 2020. Aujourd'hui, c'est le papa de la petite fille qui est poursuivi en justice. Le cycliste des Fagnes attaque à son tour la famille. Il lui réclame des dommages et intérêts.

Maître Jacques Englebert, avocat du papa: "Il reproche une faute. La faute étant d'avoir fait diffuser sur les réseaux sociaux la vidéo en sachant qu' elle allait devenir virale et qu'elle allait porter atteinte à la tranquillité de monsieur D.".

La vidéo a été vue des milliers de fois sur les réseaux sociaux et a provoqué un déferlement de haine qui a contraint le cycliste à se cacher chez lui plusieurs semaines.

"On a le droit de s'exprimer. On a le droit de poster ou de faire poster sur internet une vidéo. Ici, il faut voir si on a dépassé les limites de cette liberté expression", argumente Maître Englebert.

Diffuser des images sur Internet n'est donc pas sans conséquence. Le papa avait partagé cette vidéo sur WhatsApp avec des amis qui l'ont eux-mêmes publiée sur les réseaux sociaux.

"Quand vous vous exprimez sur les réseaux sociaux, très souvent c'est une expression publique et l' expression publique, elle engage votre responsabilité. Donc si vous avez une expression excessive, une expression correcte vous pouvez voir votre responsabilité soit pénale soit civile être engagée", explique maître Englebert.

Le dossier sera examiné le 18 novembre par le tribunal civil de Liège. Le procès ne devrait se tenir qu' à l'automne prochain.

À la une

Sélectionné pour vous