Accueil Actu Monde Economie

La Bourse de Paris brille toujours plus, LVMH en vedette

La Bourse de Paris a continué de battre des records jeudi, gagnant 1,13% grâce aux résultats financiers meilleurs que prévu du géant du luxe LVMH, qui a entraîné tout le secteur.

L'indice vedette CAC 40 est monté de 83,39 points à 7.480,83 points et a établi dans la journée un nouveau record pour la troisième séance consécutive, à 7.485,59 points. La veille, la cote parisienne avait fini quasiment stable (+0,09%).

La Bourse de Paris a progressé bien plus que les autres places financières européennes grâce à ses poids lourds du luxe qui lui ont permis de faire fi des éléments mitigés sur la santé de l'économie américaine.

Du côté des bonnes nouvelles, après un ralentissement de la hausse des prix à la consommation aux Etats-Unis en mars publié mercredi, les investisseurs ont pris connaissance jeudi d'un recul de l'indice des prix de gros sur un mois en mars.

Mais d'un autre côté, le compte-rendu (les minutes) de la dernière réunion de la Réserve fédérale (Fed) publié mercredi avait jeté un froid sur les marchés.

Les minutes de la Fed ont rappelé "la nécessité de maintenir la dernière hausse de la série de resserrement monétaire" et ont mis l'accent sur "le manque de visibilité sur la croissance et l'impact de la crise bancaire", commente Sophie Chauvellier, gérante de Dorval AM.

Ce début de ralentissement économique s'est reflété également jeudi dans l'augmentation des demandes hebdomadaires d'allocations chômage publiée jeudi.

Dans l'ensemble, "les chiffres de l'emploi vont dans le sens d'une hausse de 25" points de base des taux de la Fed en mai, comme déjà anticipé par le marché, ajoute Sophie Chauvellier.

LVMH, joyaux du CAC et top 10 mondial

La croissance des ventes du géant du luxe LVMH, bien supérieure aux prévisions des analystes, a fait bondir l'action de la première capitalisation européenne de 5,65%, à 883,90 euros, son plus haut historique.

Depuis le début de l'année, le cours de LVMH a progressé de 30%, la troisième meilleure performance du CAC 40. Elle est entrée dans le top 10 des entreprises les mieux valorisées au monde, à plus de 485 milliards de dollars.

"Ce bon début d'année confirme un rebond plus fort et plus rapide de la demande chinoise et lance la saison des rapports sur le luxe au premier trimestre sur une note positive", relève Luca Solca, spécialiste du secteur pour Bernstein.

Hermès a aussi pris 3,07% à 1.945,40 euros, battant aussi ses records et progressant de près de 35% depuis le début de l'année. Kering a gagné 2,62% à 568,60 euros, le géant des cosmétiques L'Oréal 2,90% à 424,10 euros et le mastodonte de l'optique EssilorLuxottica 2,24% à 174,70 euros.

Partenariat Renault-Verkor pour des batteries

Verkor a réservé la majeure partie des batteries électriques produites par sa future giga-usine de Dunkerque (Nord) à son actionnaire Renault, ont indiqué les deux sociétés jeudi. La première livraison de batteries de l'usine de Dunkerque est prévue pour 2025. L'action Renault a gagné 2% à 37,78 euros.

Alstom sous pression

Alstom, dont le cours de Bourse est un des plus volatils de l'indice CAC 40, a dévissé tout au long de la séance, pour terminer en baisse de 5,40% à 22,60 euros. Un fonds d'investissement américain, Aqr Capital Management, a notamment révélé qu'il avait pris des positions baissières sur le titre.

À lire aussi

Sélectionné pour vous