Accueil Actu Monde Economie

La Bourse de Paris continue sa marche arrière

La Bourse de Paris recule de 1,29% jeudi, les investisseurs préférant récupérer leurs gains plutôt que de prendre des risques.

L'indice vedette CAC 40 reculait de 94,37 points à 7.218,47 points vers 10H00. Mercredi il a reculé de 1,36%, après l'abaissement de la note souveraine des Etats-Unis qui a poussé les marchés à marquer une pause.

La décision de l'agence d'évaluation financière Fitch de rétrograder d'un cran, mardi, la note des Etats-Unis de AAA, la plus élevée, à AA+ a servi de prétexte pour une pause des marchés actions, qui ont bien progressé depuis le début de l'année.

L'indice CAC 40 a pris près de 13% en sept mois. Pour certains acteurs du marché, cette dynamique est exagérée compte tenu du risque de récession qui n'est pas encore totalement écarté.

Le prochain sujet d'attention des investisseurs sera les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en juillet, attendus vendredi.

Jeudi, le rapport du cabinet ADP a indiqué que 324.000 emplois avaient été créés en juillet dans le secteur privé, soit quasiment le double des 190.000 postes qu'attendaient les économistes.

"Malgré ce marché du travail dynamique, les pressions salariales sont moins fortes", nuance Christian Parisot, du courtier Aurel BGC.

Ces données seront regardées via le prisme de la banque centrale américaine, la Fed, qui pourrait poursuivre son resserrement monétaire si elle juge que l'économie reste en surchauffe. L'indice des prix à la consommation de juillet sera aussi particulièrement scruté la semaine prochaine.

Ce jeudi, c'est la Banque d'Angleterre (BoE) qui se réunit pour statuer sur sa politique monétaire, dans un contexte de net ralentissement de l'inflation.

Teleperformance dope son cours

L'action du géant mondial des centres d'appel grimpait de 3,59% à 129,90 euros, après l'annonce du lancement d'un programme de rachat d'actions d'un montant maximum de 500 millions d'euros, d'ici fin 2024.

SES décolle

Les investisseurs saluaient les résultats semestriels de l'opérateur européen de télécommunications par satellite qui a rapporté un chiffre d'affaires en hausse de 9,8% sur un an et une marge à 54%. Son action grimpait de 12,83% à 6,55 euros.

  1. Euronext CAC40

À lire aussi

Sélectionné pour vous