Accueil Actu Monde International

330 ballons-poubelles contre propagande: la nouvelle riposte de la Corée du Nord face à Séoul

La Corée du Nord a une nouvelle fois envoyé des ballons remplis d'immondices vers la Corée du Sud après que des militants du sud de la péninsule eurent expédié par le même procédé de la propagande contre le gouvernement de Pyongyang.

L'armée sud-coréenne a estimé dimanche à près de 330 le nombre de nouveaux ballons remplis d'immondices envoyés samedi par Pyongyang en réaction à l'envoi de tracts de propagande au nord par des militants sud-coréens.

"Jusqu'à présent, environ 80 (ballons) sont tombés dans notre zone et rien n'est actuellement identifié dans les airs", a déclaré l'état-major interarmées de Séoul dans un communiqué. L'armée sud-coréenne avait annoncé samedi être en état d'alerte face à la possible arrivée de tels aérostats depuis la Corée du Nord.

L'analyse de ces ballons montre qu'ils ne contenaient "pas de substances dangereuses", a-t-elle précisé dimanche.

"La Corée du Nord se livre à une nouvelle provocation de bas étage en lançant des ballons-poubelles contre nos zones civiles", a réagi Oh Se-Hoon, le maire de Séoul, dans une publication sur Facebook.

En deux vagues la semaine dernière, Pyongyang avait fait s'envoler vers son voisin du sud des centaines d'aérostats lestés de détritus, parmi lesquels des mégots de cigarettes et des excréments d'animaux.

Selon Pyongyang, ces "cadeaux sincères" visaient à riposter aux envois vers son territoire de ballons chargés de propagande par des activistes sud-coréens. La Corée du Nord avait ensuite annoncé cesser ces actions.

Mais vendredi, un groupe de transfuges nord-coréens avait annoncé avoir expédié dix ballons avec 200.000 tracts contre Pyongyang, ainsi que des clés USB avec de la K-pop et des séries télévisées sud-coréennes vers la Corée du Nord, où ces choses sont rigoureusement interdites.

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

1 commentaire

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • je pense que nous avons été aussi attaqués à charleroi ....à tous les coins de rue !

    abdoule carolo
     Répondre