Accueil Actu Monde International

Liban: le Hezbollah affirme qu'un de ses combattants a été tué par Israël

Le mouvement armé libanais pro-iranien Hezbollah a annoncé samedi que l'un de ses combattants avait été tué dans le sud du Liban par une frappe ou un affrontement dont il a rendu Israël responsable.

Selon l'un de ses porte-paroles, ce "martyr" a été tué par des "frappes israéliennes" ou à l'issue d'"affrontements".

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée le 7 octobre par une attaque d'une ampleur sans précédent du mouvement islamiste palestinien, le sud du Liban est le théâtre de tirs entre le Hezbollah libanais et l'armée israélienne, et de tentatives d'infiltration en Israël depuis le Liban.

Deux civils libanais ont été tués dans un bombardement israélien à Chebaa, dans le sud du Liban, a annoncé samedi à l'AFP le maire du village, Mohammad Harb.

Plus tôt, le Hezbollah a indiqué avoir ciblé des positions israéliennes dans une zone frontalière contestée.

Cette frappe intervient après qu'un journaliste de Reuters a été tué vendredi et plusieurs autres, dont deux de l'AFP, blessés, dans un tir attribué à Israël par les autorités libanaises.

Les Libanais et le Hezbollah doivent "rester à l'écart du conflit" entre Israël et le Hamas, et Paris juge "très préoccupante" la situation tendue à la frontière entre le Liban et Israël, a déclaré samedi la présidence française.

À la une

Sélectionné pour vous