En ce moment
 
 

Disparition d'une agence bancaire à Bouillon: le coup de gueule du bourgmestre face à ces fermetures à répétition

 
 

Coup de gueule du bourgmestre de Bouillon, en province de Luxembourg : la banque BNP Paribas Fortis décide de fermer son agence dans la commune. Il ne reste plus que deux enseignes bancaires sur tout le territoire. Le bourgmestre dénonce ces fermetures de bureaux à répétition.

Après Belfius il y a un an et demi, c'est au tour de BNP Paribas Fortis de fermer son agence de Bouillon à la fin de l'année. À terme, les clients de BNP devront donc se rendre à Bertrix, à une vingtaine de kilomètres d'ici, pour trouver une agence. Et ce n'est pas tout : la localité touristique ne disposera désormais plus que de deux agences bancaires ING et BPost. Ce choix stratégique est dénoncé par le bourgmestre de Bouillon qui appelle ses concitoyens à fermer leurs comptes chez BNP et à changer de banque. C'est d'ailleurs ce que Patrick Adam fera lui-même.

"On peut considérer qu'en janvier, Bouillon, c'est 5000 habitants, mais en juillet, vous multipliez ça par 4 ou 5 avec le l'infrastructure horeca, avec les gîtes, avec les campings. Et supprimer, cela va poser de gros problèmes en période touristique. Et puis c'est faire se déplacer à Bertrix des gens qui n'ont pas de véhicule", a expliqué le bourgmestre.

"Moi j'ai l'intention de changer de banque, dit un client. Je n'ai pas l'intention de faire deux fois 20 minutes de route pour aller chercher des billets de 50 ou de 20". 

Bouillon n'est pas un cas isolé face à cette problématique de la fermeture des agences bancaires dans les petites villes. Nombre d'entre elles voient les agences fermer une à une et craignent qu'à terme, cela ne devienne plus problématique, notamment pour le tourisme. 

En 2019, BNP Paribas Fortis avait annoncé son intention de fermer 267 agences d’ici fin 2021. Et Bouillon n'est pas la seule ville de la province du Luxembourg à faire les frais de ces suppressions puisque des agences ont déjà disparu à Libin et Saint-Hubert. La fermeture de celle de Neufchâteau est également prévue. 

Au total, en 2020, 419 agences ont disparu, 123 pour BNP Paribas Fortis, le leader du marché. KBC et Belfius ont quant à elle diminué leur réseau de respectivement 8 et 6%. Enfin, chez ING, il avait été annoncé fin 2020 que 62 agences fermeraient leurs portes en 2021. 


 




 

Vos commentaires