En ce moment
 
 

Charles Michel nommé ministre d'Etat: qu'est-ce que ça implique?

Notre ex-premier ministre Charles Michel a été nommé ministre d’Etat. Un titre honorifique sans rémunération, qui fait désormais de lui un membre du "Conseil de la Couronne". Alors, qu'est-ce que ça implique ? A quoi servent les ministres d’Etat?

La passation de pouvoir entre l’ancien et le nouvelle première ministre a eu lieu dimanche dernier. Et l’une des premières décisions de Sophie Wilmès: proposer au roi Philippe de nommer Charles Michel ministre d’Etat. Avec lui, actuellement, ils sont 35 à avoir ce titre honorifique. Il y a 30 hommes et 5 femmes. 32 politiques et 3 qui n’ont jamais été élu.

RTL INFO a rencontré l’un deux. Charles Piqué est actuellement bourgmestre de Saint-Gilles, nommé ministre d’état il y 15 ans déjà.

"Elle est honorifique mais elle peut être à un moment donné liée à une mission que le roi peut confier à un ministre d'Etat. Il y aussi toujours cette possibilité d'être réuni par le roi si un problème important doit être débattu", explique Charles Picqué, ministre d’Etat (PS).

La dernière fois que les ministres d’état se sont réunis, c’était en 1960. Cela s’appelle le "Conseil de la Couronne". Pendant 3 heures, avec le roi Baudouin, ils avaient discuté de la décolonisation du Congo.

Depuis les ministres d’Etat sont parfois appelés par le roi pour servir d’intermédiaire en cas de crise politique par exemple. Des missions royales comme celle d’informateur de Johan Van De Lanotte ministre d’état

Derniers détails sur ce titre honorifique, il ne donne droit à aucun avantage ni aucune rémunération.

Vos commentaires