En ce moment
 

Il y a 80 ans, la Belgique vivait son séisme le plus puissant depuis le début des mesures

histoire

(Belga) Il y a 80 ans, la Belgique était secouée par le plus grand tremblement de terre avec épicentre sur le territoire belge depuis le début des mesures en 1898. D'une magnitude de 5,0, ce séisme provoqua deux morts, plusieurs blessés ainsi que des dégâts matériels assez importants.

Le 11 juin 1938, il était peu avant midi lorsque la population fut surprise par une puissante secousse dont l'épicentre était situé entre Audenarde et Renaix. Celle-ci fut suivie par pas moins de sept répliques dans les jours qui suivirent, dont deux d'une magnitude supérieure à 4. Ce séisme fut détecté par plus de 40 sismographes en Europe, et même jusqu'à Moscou, selon l'observatoire royal de Belgique. Les dégâts furent les plus importants dans les provinces de Flandres orientale et occidentale, dans le nord du Hainaut, ainsi que dans le sud-ouest des Brabant flamand et wallon actuels. On dénombra pas moins de 17.500 cheminées effondrées sur l'ensemble du territoire, tandis que de nombreuses girouettes et croix au sommet d'églises et chapelles se retrouvèrent à terre. Courtrai fut l'une des villes les plus touchées avec 3.000 cheminées détruites. Presque toutes les rues de la ville flamande étaient jonchées de débris. A Gand, il y eut une véritable "pluie de pierres", plusieurs ornements lourds étant tombés de bâtiments monumentaux. Une usine de papier fut même la proie des flammes en raison d'un court-circuit. Selon les scientifiques, ce séisme de 1938 fut probablement la conséquence d'une rupture dans le Massif du Brabant, un massif géologique s'étendant sous une grande partie de la Flandre et de la mer du Nord, lequel est couvert d'une couche de sédiments qui s'épaissit vers le nord. (Belga)

Vos commentaires