En ce moment
 

"Il y a des personnes qui créent un jeu pour faire appel à tuer des musulmans": voici ce que risquent les personnes qui propagent cette incitation à la haine

Vous êtes nombreux à avoir manifesté votre inquiétude via le bouton orange "Alertez-nous" concernant une lettre envoyée par un expéditeur inconnu a plusieurs personnes en Angleterre. Elle incite les destinataires à s'en prendre à une personne de confession musulmane ce mardi 3 avril. Un courrier arrivé en Belgique via les réseaux sociaux. Propager ce genre d’incitation à la haine et à la violence est punissable par la loi. Benjamin Samyn et Nathan Gerlache font le point pour le RTL INFO 19H.

Cette lettre est sans équivoque : elle incite sous forme de jeu à commettre des actions ultra violentes le 3 avril contre des membres de la communauté musulmane. Au plus l’agression est dure, au plus elle rapporte de points, de l’insulte aux coups mortels. A l’origine britannique, la rumeur est arrivée par le biais des réseaux sociaux en Belgique. Inquiètes, de nombreuses personnes ont contacté la rédaction de RTLinfo. "C'est affreux ce que ces gens font contre les musulmans. D'abord le harcèlement moral et maintenant le harcèlement physique. Je trouve ça dégueulasse d’avoir imaginé cette journée". "Regardez tout ce qu’on subit à cause des attentats faite quelque chose ! S’il vous plaît". "Bonjour je suis terriblement inquiète. Je dois partir à Londres la semaine prochaine. À quoi faut-il s’attendre ?", peut-on lire.

"Au début, nous ne souhaitions clairement pas relayer cette information, et puis, au fur et à mesure de la semaine dernière, on a commencé à recevoir plusieurs messages de personnes inquiètes, qui ont décidé de déclencher le bouton orange Alertez-nous, parce qu’elles étaient dans la confusion et qu’elles souhaitaient savoir ce qu’il en était réellement", explique Jennifer Lecluse, journaliste RTL INFO.

Le courrier original provient d’Angleterre. La police de Londres a d’ailleurs appelé à la vigilance et une enquête est ouverte. Scannée, la lettre a ensuite été diffusée sur les réseaux sociaux, suscitant de nombreuses réactions. "Est-ce que vous vous rendez compte. Aujourd’hui, il y a des personnes qui créent un jeu pour faire appel à tuer des musulmans. C’est aussi débile que des personnes qui font des attentats. C’est inhumain, dégueulasse et honteux", réagit le YouTubeur Ramous.

C’est également puni par la loi. "Ce courrier est clairement constitutif d’une infraction, une infraction dite d’incitation à la haine et à la violence, à l’égard d’une communauté bien particulière, la communauté musulmane", explique Ofelia Avagian, avocate pénaliste.

Et la peine peut aller jusqu’à un an d’emprisonnement, accompagné d’une amende. Contactée, la police fédérale belge ne "dramatise" pas, mais elle se dit attentive à la situation.

Vos commentaires