En ce moment
 

10 verres d'alcool par semaine raccourciraient l’espérance de vie de 6 mois

10 verres d'alcool par semaine raccourciraient l’espérance de vie de 6 mois

Selon une étude publiée dans le magazine "Lancet", l'alcool réduit l'espérance de vie, et les chercheurs ont quantifié la dose à ne pas dépasser: 10 verres par semaine.

Si on fait abstraction de son côté festif, de son rôle social, l’alcool reste un toxique pour le foie, les neurones, le cœur. En Belgique, la norme à ne pas dépasser selon les recommandations médicales, c’est deux verres par jour pour une femme. Trois verres pour un homme

"C’est difficile de pouvoir établir un chiffre qui sera valable pour tout le monde. Les études aussi restent des statistiques, donc c’est toujours une moyenne. De manière moyenne, 2 verres chez la femme et 3 verres chez l’homme sont relativement considérés avec peu de risque", indique Virginie Putzeys Hémato-gastroentérologue au CHR Liège. "Mais encore une fois c’est variable d’une personne à l’autre. C’est impossible de trouver une valeur qui sera la même pour tout le monde", ajoute-t-elle.


"C’est tout à fait réversible"

10 verres en moyenne par semaine suffiraient à réduire l’espérance de vie de 6 mois. Pour les personnes souffrant de diabète, d’hypertension ou en surpoids, la toxicité de l’alcool sera beaucoup plus forte encore. Bonne nouvelle tout de même, les dégâts sont réversibles.

"Même quand le foie est abîmé, si on arrête ou si on limite de manière importante la consommation d’alcool, c’est tout à fait réversible et les choses peuvent tout à fait revenir à la normale. Donc, ça vaut la peine d’être prudent par rapport à ça et de faire le dépistage si nécessaire."

Personne n’est égal face à l’alcool, un examen approfondi du foi peut aider chacun à fixer sa propre limite.

Vos commentaires