En ce moment
 
 

Confinement renforcé en Belgique: puis-je aller chez le dentiste? Et chez le kiné?

Confinement renforcé en Belgique: puis-je aller chez le dentiste? Et chez le kiné?
 
RTL INFO répond à vos questions
 

La Belgique, pays au monde où le coronavirus circule le plus, a décidé un "confinement plus sévère", évoquant "des mesures de la dernière chance" pour tenter de ralentir la pandémie, a annoncé vendredi le Premier ministre Alexander De Croo.

Le comité de concertation a adopté vendredi une série de mesures qui plongent la population dans un "confinement renforcé", selon les mots du Premier ministre, Alexander De Croo. Ce sont les "mesures de la dernière chance", a-t-il averti. Elles entreront en vigueur dimanche à minuit et pour une durée de six semaines, en principe jusqu'au 13 décembre.

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: voici les nouvelles mesures

Depuis ces nouvelles annonces, vous êtes nombreux à nous interroger via le bouton orange Alertez-nous. "Quid des dentistes?", nous demande Catherine. "Et des kinés?", ajoute un autre lecteur. 

Renseignements pris auprès de l'association dentaire belge francophone, on nous indique que les professions de santé peuvent continuer à assurer les soins. Seules les professions de contact NON MÉDICALES doivent fermer. Les spécialistes doivent cependant suivre de stricts protocoles afin d'éviter la propagation du virus.

FFP2, masques chirurgicaux, visières, calottes, surblouses... Les dentistes, à l'instar d'autres spécialistes, ont dû s'équiper pour protéger les patients comme eux-mêmes d'une contamination au Covid-19. Ils répondaient ainsi aux conseils formulés par l'institut de santé publique belge (Sciensano). 

Du côté des kinésithérapeutes, on nous confirme la poursuite des soins. "Les prises en charge continuent avec les mesures strictes d'hygiène : masque pour le kinésithérapeute et le patient, nettoyage des mains, désinfection du matériel et ventilation du local entre chaque patient. Il est recommandé de n'avoir qu'un patient à la fois", nous indique la Fédération. 

COVID 19: où en est l'épidémie ce dimanche 1 novembre?

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: voici les nouvelles mesures

 




 

Vos commentaires