En ce moment
 
 

Le froid revient chez nous: voici nos conseils pour protéger vos batteries de vélos et trottinettes (vidéo)

Vous l'avez sans doute ressenti ce matin: les températures ont chuté! Le froid, ce n'est pas bon pour les batteries. Pensez donc à vérifier votre vélo ou votre trottinette électrique.

A vélo ou en trottinette, la mobilité douce est de plus en plus électrique. La diminution des degrés de ces derniers jours force les propriétaires à être plus vigilants à l'entretien de leurs batteries.

Pour éviter d'endommager celle de son vélo, par exemple, le premier conseil est de ne pas la charger complètement. "Si vous vous servez du vélo, évidemment, vous la chargez normalement sachant qu'elle aura un petit peu moins de capacité qu'au printemps ou en été. Si vous ne vous servez pas du vélo, l'idéal c'est de la laisser à 50 % de sa charge et de la stocker dans un endroit tempéré", explique Léon Linotte, responsable d'un magasin de vélos électriques, au micro de nos journalistes Fanny Dehaye, Marc Evrard, Denis Caudron.

"L'idéal, c'est, pendant l'hibernation, de la charger une à deux fois tous les deux mois ou trois mois pour éviter qu'il y ait une chute de courant trop importante et que la batterie atteigne un seuil qui fait que, au retour des beaux jours, elle ne redémarrera plus", précise Lorenzo Stefani, responsable communication chez Touring.

Un deux-roues entreposé dans une cave à cinq six degrés, par exemple, pour conserver la capacité de la batterie. Autre conseil: ne pas mélanger les sources de chargement. "Il est indispensable d'utiliser exclusivement le chargeur et la batterie livrés avec l'appareil. Lorsque vous rechargez, il faut le faire loin d'une source de chaleur", indique encore Lorenzo Stefani.

Les risques d'explosion ne sont pas exclus mais très rares. Dans la majorité des cas, les dégâts après l'hiver sont d'une autre nature. "Etant donné que vous n'allez pas vous servir de la batterie et qu'elle reste immobile, que le système électronique est là, ce qui peut se passer, c'est que les cellules descendent trop bas dans le voltage et qu'on ne sache plus les recharger", confie Léon Linotte.

Des conseils valables pour toutes les batteries domestiques, les GSM, les ordinateurs ou tout autre moyen de transport.

Vos commentaires