En ce moment
 
 

Coronavirus en Belgique: le dépistage à nouveau accessible aux personnes asymptomatiques

Coronavirus: le dépistage à nouveau accessible aux personnes asymptomatiques dès le 23 novembre
© Image Belga
 
CORONAVIRUS
 

Une réunion par visioconférence a été organisée ce samedi entre tous les ministres de la Santé du pays. Les autorités ont décidé que les personnes qui ne présentent pas de symptôme du coronavirus, mais qui ont été en contact avec une personne infectée, pourront à nouveau passer un test PCR. L'information nous a été confirmée par le cabinet du ministre fédéral de la Santé. La décision entrera en vigueur le lundi 23 novembre.

Pour rappel, depuis le 19 octobre, seules les personnes présentant des symptômes de la maladie, et quelques professions prioritaires (personnel soignant, pompiers, enseignants…), avaient encore le droit de passer le test. Les personnes ayant été en contact avec un malade du Covid et ne présentant pas de symptômes ne pouvaient, à l'inverse, plus être testées. L’idée était alors de résorber l’arriéré, dans les laboratoires chargés d’analyser les tests. Ce retard est aujourd'hui résorbé.

Le mode de dépistage qui sera généralisé dès le 23 novembre est le test PCR. Le test salivaire reste quant à lui à l'état de projet pilote dans les maisons de repos en Wallonie.

Test PCR, c'est quoi?

Le test PCR, c'est le fameux écouvillon, cette sorte de long coton-tige qu'on enfonce très loin dans le nez. On appelle ça "le frottis nasopharyngé, c'est un frotti sur lequel on réalise une PCR", nous avait expliqué le docteur Frédérique Jacobs cet été. PCR est l'acronyme anglais pour désigner la technique de l'amplification en chaîne par polymérase. La PCR est un test réalisé en laboratoire sur les sécrétions récoltées par l'écouvillon. Il consiste "à détecter la présence du matériel génétique du virus. On vous donnera un résultat positif ou négatif", avait précisé Frédérique Jacobs. 

Dans la plupart des cas, un résultat positif confirme l'infection. "C'est à dire que l'on a trouvé de l'ARN, le matériel génétique du virus, dans le frotti. Cela veut dire que vous êtes porteur du virus et donc vous pouvez contaminer d'autres personnes, que vous ayez des symptômes ou pas. Vous devez alors vous mettre en isolement et veiller à respecter toutes les consignes pour ne pas transmettre l'infection à d'autres personnes de votre entourage", précisait le docteur Jacobs. "Dans certains cas, la PCR peut cependant être positive mais elle ne détecte que l'ARN du virus mais pas de particules virales vivantes. Et donc dans ce cas vous n'êtes pas contagieux. Mais ces cas doivent être discutés avec votre médecin traitant, c'est lui qui reçoit vos résultats de test et les interprètent".

CORONAVIRUS EN BELGIQUE: où en est l'épidémie ce samedi 14 novembre ?

Coronavirus en Belgique: les ministres se réunissent pour redéfinir la stratégie de tests

 




 

Vos commentaires