En ce moment
 
 

Ketchup, nouilles, crèmes glacées et chocolats rappelés car ils contiennent trop d'oxyde d'éthylène: que risque-t-on si on en a mangé ?

 
 

Plusieurs produits sont actuellement rappelé en Europe, et donc en Belgique, car ils contiennent des traces d'oxyde d'éthylène, un fongicide. En accord avec l'Afsca (sécurité chaine alimentaire), La William rappelle mardi ses sauces Tomato Ketchup, Curry Ketchup et sauce Martino sur le marché belge, en raison d'une teneur trop élevée en oxyde d'éthylène (voir détails sur le site de l'Afsca). La marque demande à ses clients de ne pas les consommer et de les retourner. L'Afsca a également annoncé le rappel de soupes instantanées de nouilles aux fruits de mer de la marque Nongshim, toujours pour une teneur trop élevée en résidus d'oxyde d'éthylène. Le lot TM 21 a été vendu via les points de vente du Exoticworld et du Kathmandu à Leuven. 

Par ailleurs, la société Froneri, en accord avec l'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire retire de la vente les glaces "Vanille Noug" de la marque Extrême et les rappelle auprès des consommateurs en raison d'une teneur trop élevée en résidus d'oxyde d'éthylène.

Pour les mêmes raisons, la société Froneri retire également de la vente certains produits de la gamme La Laitière (Caramel Beurre salé 510 grammes, Crème Brûlée 510 grammes et Vanille pécan 510 grammes). La société retire enfin pour des raisons identiques certains produits de la gamme Daim, Milka et Toblerone. L'ensemble des produits rappelés ont été vendus via les magasins Leader Price présents en Belgique.

Des traces infimes

"On est sur plusieurs types de produits. Il est important de consulter les infos sur notre site internet. Actuellement, on rappelle des produits de type crème glacée, des plats préparés, des sauces, qui peuvent contenir des traces. Des traces infimes, mais ce produit n'est pas autorisé en Europe, et par souci de protection du consommateur, l'AFSCA exige que les entreprises rappellent ces produits", a expliqué Jean-Sébastien Walhin, porte-parole de l'AFSCA.

Un danger pour l'Homme ?

Quel est le danger de ce fongicide ? "Heureusement, il n'y a pas de risque direct pour le consommateur, qui peut être rassuré. Si un consommateur a pu manger un produit concerné par le rappel, pas de panique, continuez à bien dormir la nuit. On parle d'un risque à long terme, par exemple si on tartinait tous les matins avec le même fromage pendant 20 ans".  


 




 

Vos commentaires