En ce moment
 
 

L’herbe est plus verte ailleurs? Ces poulettes en profitent grâce à leur POULAILLER MOBILE

 
 

La tendance se développe en Wallonie pour le bien-être des animaux et des consommateurs. Le poulailler mobile a comme gros avantage de fournir, chaque jour, de l'herbe fraîche, aux poules élevées en plein air.

Les 200 poulettes ont pris l’habitude d'être déplacées. Chaque semaine, le poulailler va s’installer là où l’herbe est plus verte, pour le plus grand bonheur des occupantes. "Quelles que soient les conditions climatiques, plus ou moins longtemps évidemment en fonction de la météo mais elles ont vraiment pris goût à aller chercher de l’herbe, de la végétation et ça va influencer au final sur l’aspect gustatif et qualitatif de l’offre", explique Daniel Collienne, agriculteur.

100 mètres de clôture pour délimiter leur terrain, électrifiée contre les fouines et les renards. Les poules ont toujours droit à de l’herbe fraîche. "Dans les exploitations fixes, les poules pâturent le plus près possible de leur bâtiment et tout est mangé parce qu’elles aiment l’herbe, elles aiment gratter donc elles repassent dans leur fiente et elles ramènent tout ça dans le poulailler", raconte Suzanne Collienne, agricultrice.

Équipé des dernières technologies, le poulailler est complètement autonome. "Il y a un panneau solaire, une batterie, la gestion de l’ouverture des trappes, de l’accès au nid, un réservoir de 500 litres d’eau valable pour quinze jours", présente Daniel Collienne.

Le concept commence à s’installer en Wallonie. C’est le quatrième poulailler mobile en activité. Il coûte deux fois plus cher qu’un hangar fixe, du coup le prix des œufs est lui aussi plus élevé mais ils ont le goût incomparable du bonheur de se nourrir d’herbe fraîche.




 

Vos commentaires