En ce moment
 

À Ochain, les pommes de terre impropres à la consommation servent à produire de l'électricité

Les producteurs de pommes de terre n'ont pas réussi à écouler tout leur stock de l'année passée... Il leur en reste énormément, mais elles ne sont plus bonnes. La plupart des patates sert surtout aux usines de biométhanisation. Des sites qui produisent de l'électricité en brûlant des déchets naturels. Reportage de Fanny Dehaye et Marc Evrard.

"Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme", selon la maxime de Lavoisier. Dans l’installation de bio méthanisation d'Ochain, à Clavier, le surplus de pommes de terre est une aubaine.

"Ici, c’est extrêmement exceptionnel. C’est probablement dû à l'abondance en pommes de terre de la récolte 2017", estime Grégory Racelle, administrateur délégué d’Ochain Energie Sprl. "Le marché a été saturé pour la consommation humaine et la consommation du bétail. Nous ne sommes que les derniers recours sur ces produits-là", explique-t-il.

1.500 tonnes inutilisées par les agriculteurs arrivent ici, et il faut les trier. "L’état de dégradation de la pomme de terre joue aussi un rôle sur sa production de nos méthaniseurs. La pomme de terre de bonne qualité produit plus. Une pomme de terre qui est déjà en stade de dégradation avancée va produire beaucoup moins de gaz", raconte Grégory Racelle.

La pomme de terre représente 20% de la ration journalière de production de gaz des cuves. Le gaz fait tourner un générateur qui produit de l’électricité pour 1.500 ménages. Et la chaleur qui s’en dégage est récupérée pour chauffer la seigneurie voisine.

"Nous avons 103 résidents dont une résidence-service avec 11 résidents. Grâce à cette énergie verte, ce circuit-court que nous souhaitions justement mettre en avant, nous arrivons à rendre heureux nos travailleurs et nos 114 résidents", se réjouit Jennifer Delobre, directrice du château d’Ochain ACIS - ASBL.

Si le surplus de pomme de terre est une opportunité aujourd’hui, l’an prochain s’annonce beaucoup moins réjouissant.

Vos commentaires