En ce moment
 
 

Vous ne retournerez pas chez le coiffeur prochainement: tous les métiers de contact restent fermés

 
CORONAVIRUS
 

La deuxième vague de l'épidémie de coronavirus en Belgique n'est pas revenue à un niveau suffisamment faible pour que le comité de concertation décide d'autoriser à nouveau les métiers de contact comme ceux de coiffeur ou d'esthéticienne. 

"C'est incompréhensible. Je ne comprends pas, parce que pas plus tard qu'au printemps, nous avons été jugés essentiels. Depuis la réouverture le 11 mai jusqu'au 31 octobre, le secteur a massivement investi pour respecter les gestes barrières. Tous les coiffeurs se sont conformés strictement aux dispositions. Il n'a jamais été prouvé que l'ouverture des salons de coiffure avait posé des problèmes. Aujourd'hui c'est le couperet qui tombe. C'est scandaleux", a réagi Patrick Dumont, vice-président de la fédération nationale des coiffeurs.

Les fêtes de fin d'année représentent pour les coiffeurs une période particulièrement importante. "C'est un peu moindre qu'il y a une dizaine d'années. On peut très certainement encore dire que le mois de décembre est un des mois les plus importants. C'est aussi un mois qui est festif, qui donne du baume au cœur. C'est vraiment une très mauvaise nouvelle. Par ailleurs, je rappelle que le secteur de la coiffure ne bénéficie toujours d'aucune aide, en tout cas à Bruxelles".

Les commerces non essentiels pourront rouvrir le 1er décembre prochain sous certaines conditions qui seront précisées lors d'une conférence de presse en début de soirée.

COMITE DE CONCERTATION: les magasins rouvrent, les métiers de contact restent fermés

 




 

Vos commentaires