Diminution massive et inquiétante des oiseaux de nos campagnes: "40 à 80% des espèces sont en train de se crasher"

Diminution massive et inquiétante des oiseaux de nos campagnes:

On assiste ces dernières années à une diminution massive et inquiétante du nombre d’oiseaux des champs en Belgique et en Europe. Les pesticides et les insecticides n'y sont pas étrangers. Fanny Linon et Alain Hougardy ont rencontré des spécialistes pour le RTL INFO 13H.

André Monnart, spécialiste du pôle ornithologique de Natagora, surveille les oiseaux de nos campagnes depuis plus de 20 ans. Aujourd’hui il est inquiet, la population de certaines espèces a fortement diminué. "Aussi bien en Europe qu’ici en région wallonne, les espèces sont en train de diminuer, en tout cas, toutes les espèces de campagne, puisque 40 à 80% des espèces sont en train de se crasher, en tout cas, pour toutes les espèces de milieu agricole".

Dans les espèces les plus menacées, se trouve en première position le bruant proyer.

L'intensification des pratiques agricoles

Le danger principal, c’est l’intensification des pratiques agricoles. "Il y a toute une série de choses qui interviennent dans le cadre de ces baisses de population, il y a tous les rendements qui sont demandés, il y a tous les pesticides, les insecticides etc… Tout ça fait que ça entraîne une perte de biodiversité marquée au niveau de notre avifaune".


Des subsides pour les agriculteurs qui veulent favoriser la biodiversité

Pour éviter cette diminution massive, des mesures ont déjà été prises, mais elles sont insuffisantes. "C’est ce qu’on appelle des mesures agri-environnementales, qui sont des subsides qui vont aux agriculteurs qui volontairement mettent en place certaines choses qui sont un plus pour l’environnement. Mais évidemment, il faudrait étendre ça à plus de mesures pour couvrir plus de surface et aussi peut-être de meilleures mesures", estime Jean-Yves Paquet, ornithologue Natagora.

Dans les villes aussi plusieurs espèces sont menacées. L’hirondelle de fenêtre par exemple, fait partie des oiseaux à surveiller.

 

Vos commentaires