En ce moment
 
 

Les tests de Mathieu: Motorola va mieux et se concentre sur la photo/vidéo de qualité à bas prix, que valent les One Vision et Action ?

Les tests de Mathieu: Motorola va mieux et se concentre sur la photo/vidéo de qualité à bas prix, que valent les One Vision et Action ?
smartphone, Motorola, Lenovo

Pour se démarquer d'une concurrence acharnée, Lenovo, le géant chinois qui détient Motorola depuis quelques années, a sorti une nouvelle gamme, baptisée One. Format allongé, Android pur et options photo/vidéo plus ou moins inédites au programme.

Je vous en parle souvent: le marché des smartphones, hyperactif donc hyperconcurrentiel, fait gagner de l'argent à quelques acteurs, mais en perdre à beaucoup d'autres.

Motorola a une histoire mouvementée. Sa division smartphone a été rachetée puis revendue, pour finir dans le giron du géant chinois de l'électronique, Lenovo, en 2014. Cette instabilité lui a coûté cher, et lui a fait perdre beaucoup de parts de marché.

Mais d'après le nouveau manager pour le Benelux et l'Allemagne, que j'ai pu interroger récemment, ça va mieux. "Après avoir connu de grosses pertes, en Europe et dans le monde, on a connu une bonne année et on a renoué avec les bénéfices", m'a confié Ruben Weenink. Le grand patron de Motorola Mobility l'a confirmé dans une publication récente du groupe (en anglais).

Les Motorola se vendent surtout en Amérique du Nord et en Amérique latine. "En Belgique, on est N.4, et on est surtout présent dans les tranches de prix entre 150 et 350 euros". Des chiffres à prendre avec des pincettes, car beaucoup d'acteurs me disent qu'ils sont N.4 en Belgique depuis quelques années (Nokia, Sony, LG notamment).


 
 

Android pur et 21:9

Depuis l'an dernier, Motorola renouvelle sa gamme et son image avec une série intitulée One, qui tente de donner à chaque modèle une technologie particulière. Cette année, on a droit au One Vision et One Action, que j'ai pu essayer. Deux smartphones vendus à 299€, équipés de 128 GB de stockage interne et 4 GB de RAM, d'un processeur Samsung Exynos 9609 (une première pour Motorola) et d'une batterie confortable de 3.500 mAh. Soit une fiche technique tout-à-fait honorable.

Ils se distinguent surtout par un format assez original dans cette gamme de prix, à savoir le 21:9 (embarquant un écran de 6,3" bien lumineux en Full HD+). Quelques smartphones s'essayent au 18:9 depuis peu, mais rares sont ceux qui s'allongent à ce point-là. C'est un format que j'aime assez bien, car il y a une belle surface d'affichage tout en gardant une largeur raisonnable. Motorola dit que c'est "génial" pour les vidéos, mais que ce soit sur YouTube ou Netflix, tout est en 16:9, donc vous verrez de grands bords noirs dans ces applications. Donc l'intérêt est plus pour le défilement vertical des réseaux sociaux, par exemple.

Les One Vision et Action sont labellisés Android One. Ça signifie qu'il s'agit de versions presque pures de l'OS mobile de Google. Motorola n'a rajouté qu'une ou deux fonctions (les gestes, notamment) de son cru: le reste, ce sont les applications Google originelles, et c'est très bien comme ça. Ça permet de changer de marque sans devoir faire attention à l'endroit où se trouvent vos photos, contacts, calendriers et documents, notamment (si vous choisissez de sauvegarder tout dans le cloud de Google, gratuit jusqu'à 15 GB). Les mises-à-jours d'Android sont également plus faciles à déployer, notamment les patchs de sécurité (qui date de juillet 2019 pour les modèles que j'ai essayés). Comptez théoriquement 3 ans de mises à jour de sécurité mensuelles et 2 mises à niveau garanties (donc vers Android 10 prochainement, puis Android 11 l'an prochain).

48 MP ou Action-cam ?

Motorola a décidé de se concentrer. Ses tentatives de smartphones avec accessoires clipsables dans le dos (je vous ai parlé plusieurs fois, dont l'an dernier, des Mods) étaient intéressantes mais n'ont pas rencontré le succès qu'elles méritaient. Lenovo va donc désormais à l'essentiel, mais sur un secteur où tout le monde prétend être le meilleur: la photo.

Le One Vision, sorti il y a quelques mois, a pour particularité un capteur 48 MP à l'arrière (combiné à un autre de 5 MP dédié à la profondeur, pour réussir les portraits et les effets bokeh). Ce gros capteur ne sert pas à faire d'immense photo de 48 MP (qui seraient très lourdes à stocker), mais plutôt à faire ce qu'on appelle du pixel bining. Cette méthode, pour faire simple, agrandit la taille des pixels pour qu'ils captent plus de lumière. Au final, vous avez une photo en 12 MP dans le cas du One Vision. Et effectivement, quand la luminosité n'est pas au top, ça marche, j'ai pu le constater: les clichés sont bien plus réussis que sur la plupart des smartphones vendus 299€. Pour le reste, la qualité des photos est très correcte, même si on n'est pas au niveau des ténors, comme le P30 Pro de Huawei. On notera tout de même qu'il y a un 'mode nuit' et la reconnaissance de scène qui optimise les réglages en fonction de ce que vous photographiez (portrait, paysage, nourriture, etc). Donc quelques chouettes options pour réussir davantage vos photos :

moto003

Des options que le One Action ne propose pas, car lui se concentre sur la vidéo. Ou plutôt les vidéos 'action', donc celles que vous voudriez tourner dans le vif de l'action. Avec une bonne idée: la possibilité de tenir bien fermement le téléphone à la verticale tout en filmant la scène en mode paysage. Une première pour un smartphone, et c'est en effet nettement plus prudent si vous filmez en bougeant d'avoir une bonne prise en main de votre appareil. Pour y parvenir, Motorola a simplement ajouté un 3e capteur à l'arrière, incliné à 90°. Ce n'est pas tout: la caméra est stabilisée (ça, la concurrence le propose aussi) mais surtout, elle filme en grand angle pour ne rien rater de la scène (117°). Bref, il y a tout ce qu'il faut pour réussir des vidéos d'une scène en mouvement rapide, ou si vous-même vous courrez en filmant. C'est un peu niche, mais ça a le mérite de se démarquer de la concurrence :

moto011

A l'IFA de Berlin, début septembre, Motorola a présenté le One Zoom, qui vient compléter la gamme, avec comme son nom l'indique, des belles performances en zoom (3X en haute-résolution, 10X en hybride). Ce modèle mieux équipé à tous les niveaux coûtera 429€.

Conclusion

Si votre budget tourne autour des 299€, il faut considérer les One Vision et One Action de Motorola. Deux appareils à la fiche technique adéquate et à la finition soignée. A priori, si vous ne prenez pas beaucoup de vidéo 'action', optez plutôt pour le One Vision qui offre de belles prestations en photographie, si on tient compte de son prix assez raisonnable.

Ces deux smartphones ont comme principal avantage d'être équipé d'Android One, une version pure de l'OS de Google, avec des garanties de mises-à-jour régulières assez rares dans cette gamme de prix. Couplé au 128 GB de stockage interne, ça promet une durée de vie de 3 ans au minimum.

Ils ont également un format 21:9 original et, selon moi, pratique et esthétique.

Bien entendu, la concurrence est féroce dans cette gamme de prix, et il y a souvent des promotions dans toutes les marques, ce qui rend les comparaisons délicates. Mais il serait stupide de ne pas considérer Motorola: le géant chinois Lenovo a trouvé une formule intéressante pour redonner des couleurs à sa division mobile.


 
 
 
 
 
 
 

Vos commentaires