En ce moment
 

Deux hommes agressés à Bruxelles parce qu'ils se tenaient la main: des manifestants se sont réunis à la Bourse pour un "kiss-in"

Entre 100 et 200 personnes se sont rassemblées vendredi à partir de 20H00 sur la place de la Bourse pour un "kiss-in", afin de dénoncer une agression homophobe survenue le week-end passé. Des drapeaux arc-en-ciel ont été brandis et des sessions d'embrassades ont ponctué l'événement.


Un couple agressé en pleine nuit dans la capitale
 
Ce rassemblement a été organisé en réaction à l'agression par un groupe de jeunes garçons de Clément et Jonatan alors qu'ils se tenaient par la main dans le centre de Bruxelles la nuit du 14 au 15 avril. Ils ont porté plainte pour agression homophobe. Celle-ci a eu lieu alors que la photo du couple venait justement d'être utilisée dans le cadre d'une campagne de réappropriation de l'espace public par les homosexuels. "Ce n'est pas toujours évident d'aller porter plainte, parce qu'on ne se sent pas écouté", a estimé une personne transgenre prenant part à l'événement. "Ce rassemblement est une autre façon de montrer son désaccord".
 
Plus largement, cette mobilisation visait à dénoncer toutes les agressions liées à l'orientation sexuelle et à montrer que l'espace public appartient aussi aux personnes non hétérosexuelles. "Je crois que c'est important de se battre pour que tout le monde, quelles que soient les origines, l'orientation ou l'identité sexuelle, ait le droit d'avoir la même vie", défend Artur Correia, un manifestant. "Il y avait déjà des agressions avant, mais maintenant la société est plus ouverte et les gens osent plus le dire, le partager. On prend plus conscience de cette réalité, qui existe depuis des années".

Vos commentaires