En ce moment
 
 

Des images montrent une personne renversée par la police montée hier au Bois de la Cambre: "On a pris connaissance de cette vidéo"

Des images montrent une personne renversée par la police montée hier au Bois de la Cambre:
©Isopix
 
 

Vous êtes nombreux à nous avoir fait parvenir ces images d'une personne renversée par la police montée, hier, lors de l'évacuation du Bois de la Cambre. La vidéo montre plusieurs chevaux au galop parcourir la pelouse très fréquentée. Une femme est percutée de plein fouet et tombe à terre. Plusieurs personnes présentes accourent alors pour lui porter secours - attention, ces images peuvent heurter.

Un tweet a été intégré à cet endroit.
Vous devez accepter les cookies de réseaux sociaux et le partenaire 'twitter' pour afficher ce contenu.

Ces faits ont été filmés par une personne non identifiée et la vidéo, publiée notamment sur le compte "Cerveaux non disponibles", a été largement relayée sur les réseaux sociaux. La scène a également été photographiée, comme on peut le constater sur ces images fournies par Isopix. 

 
©Isopix


 
©Isopix


©Isopix


©Isopix 

"Nous ne donnerons pas de commentaire sur des incidents spécifiques à ce stade"

Nous n'avons pas pu identifier la personne et ne connaissons pas son état de santé. Contacté par nos soins, le Parquet de Bruxelles nous indique que l'analyse des images des échauffourées, dans leur ensemble, est en cours. "Nous ne donnerons pas de commentaire sur des incidents spécifiques à ce stade. Le parquet de Bruxelles rappelle que toute personne s’estimant victime de faits infractionnels peut déposer plainte en ce sens", indique Sarah Durant, Substitut du Procureur du Roi et porte parole du Parquet. Elle ne pouvait pas nous indiquer si une enquête était en cours concernant ces faits.

La zone de Police Bruxelles-Ixelles nous indique également avoir été informée. "On a pris connaissance de cette vidéo. Pour nous, il est impossible de réagir à chaque vidéo qu’on nous transmet individuellement", nous dit Ilse Van De Keere, répétant que "toutes personnes qui le désirent peuvent porter plainte, à travers les canaux officiels".




 

Vos commentaires