En ce moment
 
 

"Elle a fait des biscuits toute la matinée pour les bénévoles": Karol-An émue par le geste d'une dame en fauteuil roulant à Angleur

© Karol-an via Alertez-nous
 
Inondations de la mi-juillet 2021
 

En ces temps difficile pour les milliers de sinistrés touchés par les inondations, une bénévole à Angleur (Liège) a voulu réchauffer un peu les coeurs en rendant publique cette petite histoire.

"Et puis, sur le chemin du retour, après avoir aidé un sympathique vieux monsieur à nettoyer sa maison et ses caves, je croise une petite dame à mobilité réduite dans sa petite chaise roulante électrique...", débute Karol-An via le bouton orange Alertez-nous. "Elle passait au milieu des décombres comme elle pouvait, bravant les déchets", continue Karol-an, bénévole à Angleur où depuis 5 jours elle aide sans relâche les sinistrés. 

Ce vendredi, la bénévole s'est rendue chez un résident sinistré de 80 ans qui avait besoin d'aide pour nettoyer et déblayer sa maison et ses caves. Epuisée, Karol-An rencontre à ce moment-là une dame dans un fauteuil roulant: "Elle me regarde et m'offre un petit biscuit en forme de cœur. Elle me dit : 'ils ont été fait ce matin, tenez, vous le méritez'", nous écrit Karol-An en se demandant "qui a le plus de mérite".


Le petit biscuit en forme de coeur donné à Karol-An par la dame âgée en fauteuil roulant dans une rue d'Angleur avec les nombreux débris en arrière plan © ALERTEZ-NOUS 

Contactée, cette bénévole nous explique avoir été particulièrement touchée par ce geste: "Elle ne parlait pas très bien et avait sûrement un problème d’allocution mais elle essayait de dire aux gens qu’elle croisait qu’elle avait fait des petits biscuits en forme de coeur toute la matinée et qu’on le méritait en tant que bénévole. Elle m'a donné un petit biscuit et j'ai un peu craqué, les larmes aux yeux", avoue, émue, Karol-An qui ne connaissait pas du tout cette "petite dame", une "totale anonyme" même. 

Cette histoire montre toute la bonté humaine même dans les pires moments. Une générosité et une solidarité qui ne laissent pas Karol-An indifférente: "Ce sont les plus démunis qui donne le plus dans la vie. L'humain est capable du pire et du meilleur. Je ne retiens que le meilleur", termine la bénévole, particulièrement touchée par le geste de cette dame. 


 

 




 

Vos commentaires