Accueil People

"Elle est incroyable!": la princesse Elisabeth en treillis militaire fait sensation, la presse étrangère fait l'éloge de notre future Reine

Les images de la princesse Elisabeth en treillis militaire au camp d'Arlon ont fait le tour du monde ! De l'Allemagne à l'Australie, en passant par l'Espagne et la France, les photos ne sont pas passées inaperçues : les médias internationaux n'en reviennent pas et font l'éloge de notre future Reine.

Nous vous en parlions en début de semaine, la princesse Elisabeth participe actuellement au camp d'été de l’École royale militaire, où elle a terminé sa formation l’année dernière. Le Palais Royal a partagé des clichés de notre future Reine en treillis militaire, et ils ne sont pas passés inaperçus. Sur les images et vidéos, on peut notamment voir la jeune femme de 20 ans prendre en charge une section d’élèves. L'héritière du trône aurait pu profiter de longues vacances d’été, mais elle a insisté pour participer au camp d'Arlon.

Et sa participation lui a valu des éloges de la presse internationale, de l'Allemagne à l'Australie, en passant par l'Espagne et même la France. Ainsi, le média Australien "Nine News" a titré: "La future Reine a été photographiée comme on ne l’avait jamais vue auparavant". En Angleterre, "Hello Magazine", presse spécialisée dans la royauté, a écrit: "La Princesse belge semble si différente". Et le journal britannique Daily Express ne mâche pas ses mots: "Elle est incroyable! La princesse Elisabeth en tenue de camouflage étonne ses fans".

Les clichés de notre future Reine ont aussi été relayés en Allemagne, où la presse n'en croyait pas ses yeux. "L’engagement de la princesse Elisabeth dans le camp militaire prouve qu’elle n’est pas une héritière du trône comme les autres", écrit ainsi la version allemande de "Gala". Le magazine "Bunte" est quant à lui très impressionné de voir la princesse en tenue militaire: "Un jour, Elisabeth n’héritera pas seulement du trône, mais deviendra aussi le commandant en chef de l’armée. Pour s’acquitter de cette future tâche, elle troque de plus en plus ses robes de bal pour des tenues de camouflage. Et il faut vraiment ouvrir l’œil pour discerner la Princesse de 20 ans".

En France et en Espagne, les images ont aussi impressionné: "Elle échange robes de gala contre treillis de l’armée avec un naturel confondant", écrit le magazine "Point de Vue". L'hebdomadaire espagnol "Lecturas" va encore plus loin en comparant notre Elisabeth à leur princesse héritière Leonor: "En Espagne, il serait impensable de voir la princesse Leonor briller sur des photos comme celles de son homologue européenne".

 

À la une

Sélectionné pour vous