Accueil People News

Du show de la mi-temps à Taylor Swift: voici tout ce qu'il faut retenir du Super Bowl

Ce dimanche 11 février, la star du R&B Usher a assuré le spectacle à la mi-temps du Super Bowl entre les Kansas City Chiefs et la San Francisco 49ers à Las Vegas, l'un des concerts les plus regardés de la planète.

Le coup d'envoi de la rencontre de l'année en football américain a été donné peu après 15h30 heure locale dans l'Allegiant Stadium, sous les yeux de la chanteuse et supportrice Taylor Swift.

Collier doré orné du numéro 87, celui de son compagnon Travis Kelce, joueur des Chiefs, Swift a pris place dans une suite luxueuse avec l'actrice Blake Lively et la rappeuse Ice Spice, en plus des parents Kelce Donna et Ed, et du frère, ex-joueur de NFL, Jason. Le voyage de Taylor Swift jusqu'à Las Vegas a fasciné au-delà du raisonnable. Encore en concert à Tokyo samedi soir, pour une date de son phénoménal "Eras Tour", la chanteuse a sauté dans un jet et atterri à Los Angeles samedi soir en jouant du décalage horaire favorable. 

Edition numérique des abonnés
Belga

Les caméras du diffuseur CBS ont multiplié les plans de la chanteuse arrivée dans l'Allegiant Stadium. La popstar aux 280 millions de suiveurs sur Instagram a fait basculer la déjà puissante Ligue de football américain (NFL) dans une autre dimension depuis la médiatisation de sa romance avec le charismatique joueur des Chiefs Travis Kelce.

Trump

Signe de l'impact de leur histoire, l'ex-président américain Donald Trump, en campagne pour l'élection de novembre, y est allé de son commentaire dimanche matin sur son réseau Truth Social: "Aucune chance qu'elle (Swift) ne soutienne l'escroc Joe Biden, le pire et le plus corrompu président de l'histoire de notre pays, et qu'elle se montre déloyale envers un homme qui lui a fait gagner tant d'argent". Trump estime avoir aidé les artistes lors de son mandat avec l'adoption du "Music Modernization Act", et rebondit sur une théorie du complot selon laquelle l'histoire d'amour entre la chanteuse et le joueur aurait été arrangée et se prolongerait par un soutien de Swift au démocrate Joe Biden d'ici la présidentielle de novembre.

300.000 visiteurs

Le premier Super Bowl à Las Vegas devrait battre tous les records, notamment de téléspectateurs (115,1 millions l'an passé), qui pourront assister au célèbre concert de la mi-temps, donné cette année par le rappeur Usher. Plus de 300.000 visiteurs se sont rendus dans la cité du jeu pour un week-end festif.

Halftime

La vedette cette année était le chanteur de R'n'B, Usher. Il a offert un spectacle rythmé à la mi-temps de la finale du championnat de la Ligue de football américain (NFL), accompagné par des invités surprises, dont la chanteuse Alicia Keys.

Le chanteur a entamé le show de 13 minutes avec son tube "Caught up", avant d'enchaîner d'autres rengaines populaires des 20 dernières années telles que "Let it Burn", "Superstar", "Nice and slow", "Love in this Club" accompagné d'une fanfare complète.    

Edition numérique des abonnés
Belga

L'artiste a été rejoint par une autre icône R&B, la chanteuse Alicia Keys en costume moulant rouge et paillettes. Elle a offert une performance sur un piano rouge à la forme futuriste avant d'entonner "My Boo". D'autres chanteurs sont aussi montés sur scène pour assurer le show, tels que H.E.R avec un solo à la guitare électrique sur "U Got It Bad", le rappeur Lil Jon qui a entonné "Turn Down For What", ou encore Ludacris.  

Pour le 12ᵉ titre, Usher et ses danseurs ont enfilé des patins à roulettes pour le titre "OMG" avec le chanteur des Black Eyes Peas, will.i.am. La chanteuse iconique Beyoncé a même été aperçue dans une rare apparition en vidéo.

La rencontre entre les Kansas City Chiefs et les San Francisco 49ers a ensuite repris, ces derniers dominant par 10-6 lors de seconde mi-temps.

À la une

Sélectionné pour vous