En ce moment
 

Karine Ferri en froid avec les parents de Grégory Lemarchal? Ils expliquent la situation

Karine Ferri en froid avec les parents de Grégory Lemarchal? Ils expliquent la situation
ISOPIX
 
Karine Ferri
 

Le 30 avril 2007, lorsque Grégory Lemarchal décède des suites de la mucoviscidose, Karine Ferri, 25 ans, est en couple avec lui. Après sa mort, une association à son nom voit le jour, pour sensibiliser à cette maladie.

Elle prend ses distances avec l'association

L'animatrice de TF1 s'était toujours, depuis, montrée proche des parents du gagnant de la Star Academy. Mais il y a quelques semaines, Ici Paris expliquait que Karine Ferri avait décidé de prendre ses distances avec l'association Grégory Lemarchal. Selon le magazine, elle aurait "discrètement démissionné" du conseil d'administration de l'organisation.

Froid? Conflit?

Ce geste a fait grand bruit, jusqu'à soulever la question d'un éventuel froid ou conflit avec les parents de Grégory Lemarchal.

Mais, lors d'un entretien pour nos confrères de 7sur7, les parents du chanteur mettent les choses au clair: "Nous sommes très proches. Elle nous appelle encore belle-maman et beau-papa. De son côté, elle a de la chance d’avoir un mari comme Yoann Gourcuff. Il est très gentil et très intelligent. Ça ne doit pas être évident pour lui de voir le nom de sa femme sans cesse associé à celui de son ex-compagnon", admet Laurence Lemarchal.

"Karine n'avait que 25 ans"

"Nous, nous étions vraiment heureux pour elle lorsqu’elle l’a rencontré. Karine n’avait que 25 ans à l’époque du décès de Grégory. D’ailleurs, il y a une phrase qu’elle déteste entendre, c’est "vous avez refait votre vie". Elle dit toujours: "Non, je n’ai pas refait ma vie. Je la continue, mais toujours avec Greg dans mon cœur." Elle a horreur de cette expression. Dans son esprit, ça veut dire qu’elle aurait oublié le passé. Elle ne l’oublie pas."

"Elle a passé le relais"

Karine Ferri n'a d'ailleurs pas coupé complètement ses liens avec l'association. Aujourd'hui, elle en reste l'une des marraines. "Elle a passé le relais à quelqu’un qui avait la possibilité d’être davantage présent. Mais nos relations n’ont pas changé", souligne une dernière fois la maman de Grégory.

 




 

Vos commentaires