Accueil Sport Football Coupe du Monde

"Il aurait fallu introduire quelques pépites avant": nos consultants flinguent Roberto Martinez et sa gestion du noyau belge (vidéo)

Aurait-il fallu plus faire confiance à la jeune garde et laisser cette "génération dorée" quelque peu de côté ? Dans le Vestiaire, le débat était ouvert, et nos consultants étaient d'accord pour dire qu'il aurait peut-être fallu préparer le déclin de nos Diables qui nous ont fait tant rêver.

"C'était une fin de cycle pour le coach", explique le rappeur Gutti, invité du Vestiaire ce dimanche soir. "Il aurait fallu introduire quelques petites pépites, petit à petit", note-t-il. 

Point sur lequel a rebondi Johan Walem. "Ce que tu dis est juste, mais il a tout de même instauré un système de jeu qui a permis à la Belgique d'être numéro 1 au classement FIFA", explique Johan Walem. "Mais dès qu'on affrontait une équipe supérieure, on a jamais gagné. En tant que coach, il a préféré aller jusqu'au bout avec cette génération et son idée, et il espérait pouvoir, par après, évoluer. Mais c'était trop tard".

Alors que nos Diables stagnaient, Johan Walem pointe également un autre problème. "Les autres équipes se sont renforcées. Elles sont meilleures qu'avant. Pendant que nous stagnions ou régressions, les autres, les Pays-Bas, la France, ces pays sont devenus meilleurs".

"Moi, ce que je lui reproche, c'est ça", reprend Marc Delire. "C'est qu'il a continué à faire confiance à cette génération en se disant que ça allait encore le faire. Sinon, pourquoi donner autant de jeu à Eden Hazard ?"

Retrouvez tous les épisodes de "Dans le Vestiaire" juste ici.

À la une

Sélectionné pour vous