Accueil Sport Football Football Etranger

Bleus: quel "onze" de départ contre les Pays-Bas?

La nature a horreur du vide et l'équipe de France, aussi. Les places abandonnées par les néo-retraités Hugo Lloris et Raphaël Varane, entre autres, sont déjà attribuées avant la reprise, vendredi contre les Pays-Bas. En attaque, en revanche, il y a match.

. Gardiens: Maignan intronisé

La patience, la persévérance et le talent de Mike Maignan, 27 ans, sont récompensés avec un tout nouveau statut de gardien N.1 en équipe de France, confirmé sans surprise par Didier Deschamps après la fin de carrière de Lloris.

Le portier de l'AC Milan, appelé pour la première fois en juin 2019, a manqué le Mondial-2022 sur blessure, sans que sa destinée n'en soit chamboulée. Le sélectionneur a préparé "Magic Mike" depuis des mois, notamment en juin 2022 en lui confiant autant de matches à jouer que le gardien de Tottenham.

Derrière lui, la hiérarchie n'est pas encore connue entre Brice Samba, jamais convoqué auparavant mais performant à Lens, et Alphonse Areola, un habitué du banc français qui joue cependant beaucoup moins à West Ham.

. Défense: contours déjà connus

Si Deschamps maintient quatre joueurs en défense, leur identité ne fait guère de doute: Jules Koundé va garder sa place à droite, Ibrahima Konaté et Dayot Upamecano vont former la paire axiale, Theo Hernandez sera aligné à gauche.

L'association Konaté-Upamecano, déjà aperçue au Qatar (contre l'Australie au coup d'envoi, durant la prolongation en finale, par exemple), est largement favorite en l'absence de Presnel Kimpembe et Lucas Hernandez, blessés, et alors que le novice Jean-Clair Todibo et le peu capé Axel Disasi ont été rappelés en renfort après le forfait de William Saliba et Wesley Fofana.

A droite, Benjamin Pavard a perdu des points au Mondial, relégué sur le banc après le match d'ouverture, mais sa convocation prouve que Deschamps n'a pas tiré un trait sur le joueur du Bayern Munich, performant en club. A gauche, le jeune milieu Eduardo Camavinga conserve un rôle de doublure, faute de candidat capable de concurrencer Theo.

. Milieux: les mondialistes reconduits

Puisque Paul Pogba et N'Golo Kanté, grands absents du Mondial, restent enfermés à l'infirmerie, il n'y a pas de raison de changer le duo qui a impressionné à Doha: Adrien Rabiot, en forme avec la Juventus, et Aurélien Tchouaméni, certes moins en vue au Real Madrid, ont un boulevard.

Youssouf Fofana, Jordan Veretout et Khéphren Thuram, dont c'est la première convocation, sont des munitions de complément pour Deschamps.

Le meneur et désormais vice-capitaine, Antoine Griezmann, vivra contre les Néerlandais sa 75e sélection consécutive, une incroyable série débutée en 2017.

. Attaque: Giroud ou sang neuf?

Quel(s) visage(s) aura l'attaque française, vendredi contre les Pays-Bas, puis lundi face à l'Irlande? Autour de Kylian Mbappé, assuré d'être titulaire, il règne un certain flou que Deschamps n'a pour l'heure pas levé.

En l'absence d'Ousmane Dembélé, indéboulonnable au Qatar mais forfait en mars, Kingsley Coman pourrait récupérer un strapontin sur le côté.

La grande inconnue réside dans le poste d'avant-centre: Olivier Giroud, 36 ans, est-il encore l'option numéro un comme N.9 ? Le sélectionneur a éludé la question, lundi au premier jour du rassemblement. "Il y en a onze qui jouent, les vingt-trois peuvent débuter".

Derrière lui, Marcus Thuram et surtout Randal Kolo Muani poussent fort.

Appelé en renfort de dernière minute pour le Mondial, "RKM" a affiché de belles promesses jusqu'en finale, où il a manqué la balle du titre en fin de partie contre l'Argentine. "Je ne lui mets pas une étiquette de titulaire indiscutable mais il a plus d'arguments en sa faveur aujourd'hui plutôt qu'avant la Coupe du monde", a observé Deschamps.

Le sélectionneur doit trancher entre l'expérience et l'avenir, avec peut-être le souvenir de 2018 dans un coin de la tête: Giroud avait offert la victoire face aux Pays-Bas (2-1) pour le premier match à domicile disputés par les tout frais champions du monde.

Equipe probable contre les Pays-Bas: Maignan - Koundé, Konaté, Upamecano, T. Hernandez - Rabiot, Tchouaméni - Coman, Griezmann, Mbappé (cap.) - Giroud (ou Kolo Muani)

À la une

Sélectionné pour vous