Accueil Sport Football Football Etranger

Pas de Goal-Line Technology en Grèce: le tacle cinglant d'Antoine Griezmann après l'annulation d'un but français

L'équipe de France a concédé le nul en Grèce (2-2) pour son dernier match des qualifications de l'Euro-2024 et n'a pas réussi le Grand Chelem après sept victoires en autant de matches, mardi à Athènes. 

Les Bleus, déjà qualifiés pour la phase finale (14 juin-14 juillet en Allemagne), ont ouvert le score par Randal Kolo Muani (42e) avant deux buts grecs signés Anastasios Bakasetas (56e) et Fotis Ioannidis (61e). Youssouf Fofana a égalisé sur une magnifique frappe lointaine (74e).

Les Bleus ont cru inscrire le but de la victoire en toute fin de match, mais l'arbitre n'a pas accordé ce fameux pion. La raison ? Il n'avait aucun moyen de vérifier que le ballon étant entré après avoir heurté la barre, la Goal Line Technology n'étant pas présente dans ce match. L'angle, qui peut être trompeur, ne permet pas non plus d'affirmer que le but était valable. 

Cette absence de technologie a frustré Antoine Griezmann, l'un des hommes du match. Très intelligent à l'interview, le joueur de l'Atlético a glissé un solide tacle à l'instance européenne qui gère le football sur notre continent. "Il a manqué la goal-line technology ! L’UEFA a beaucoup d’argent et n’arrive pas à mettre tout au point pour qu’on sache s’il y a but ou non ? Il faut en demander un peu plus à l’UEFA. S’ils veulent qu’on fasse beaucoup de matchs, qu’on leur demande plus de technologie", a-t-il glissé sur TF1.

Il a joué des coudes, pas de faute.

 

À la une

Sélectionné pour vous