En ce moment
 

Recrues recalées, menaces de Leeds, vente au Cirque du Soleil: le Barça est en panique après son mercato XXL

Recrues recalées, menaces de Leeds, vente au Cirque du Soleil: le Barça est en panique après son mercato XXL
 
 

La FC Barcelone est englué dans une situation impossible. Endetté, le club avait réussi à trouver du cash en levant une série de leviers économiques, en vendant notamment une partie de ses droits audiovisuels pour obtenir de l'argent frais. Avec cela, ils ont bouclé des arrivées plus qu'intéressantes, entre Lewandowski, Koundé, Christensen ou encore Raphinha. D'autres joueurs sont encore attendus en Catalogne dans les prochaines semaines.

Mais ce marché, déjà présenté par de nombreux acteurs du football comme un mercato à crédit, est en train de faire exploser les finances catalanes. Selon Sport, la Liga a encore refusé hier d'enregistrer les nouveaux joueurs, demandant au Barça de réduire sa masse salariale pour pouvoir compter sur ceux qui ont débarqué cet été. Le club va donc menacer des joueurs de rompre leur contrat s'ils ne quittent pas le club très rapidement. Ce sera le cas, notamment, pour Samuel Umtiti.

Mais ce n'est pas tout. Le Barça serait prêt à vendre 24% de ses droits à un fonds d'investissement, GDA Luma, qui est géré par le co-propriétaire du Cirque du Soleil. Cela permettrait encore une fois de ramener du cash et donc d'augmenter le budget disponible pour financer les transferts. Le club serait persuadé qu'une telle vente permettrait de régler le problème.

Leeds est au taquet

Mais les problèmes ne s'arrêtent pas là. Le président de Leeds, Andrea Radrizzani, est déjà sorti de ses gonds, en dénonçant le mercato XXL d'un Barça pourtant surendetté. Le club a acheté Raphinha et doit encore payer 58 millions d'euros au club anglais avant le 2 septembre. Si ce n'est pas le cas, les Anglais sont prêts à passer à l'offensive.

"Je ne connais pas les coulisses, je ne sais pas comment ils ont soudainement trouvé l’argent. S'ils ne payent pas à temps, on aura une affaire mondiale dans les médias à opropos de Barcelone", a menacé le président anglais dans The Athletic. Le Barça est prévenu...


 

Vos commentaires