Accueil Sport

Les Diables Rouges joueront encore au stade Roi Baudouin: voici combien coûte un match à l'Union belge

Alain Courtois, échevin des Sports de la Ville de Bruxelles (MR), et Gérard Linard, président de l'Union belge de football (URBSFA), ont signé mercredi à Tubize le contrat portant sur la location du stade Roi Baudouin par l'URBSFA pour une durée d'un an. Une nouvelle pelouse vient d'être posée au stade, a-t-on appris au cours de la conférence de presse.

La convention en cours arrivait à échéance le 31 mai, c'est-à-dire avant les trois rencontres préparatoires des Diables Rouges en vue de la phase finale de la Coupe du monde prévues le 2 juin contre le Portugal, le 6 juin contre l'Egypte et le 11 juin contre le Costa Rica.

Le contrat porte sur une durée d'un an, jusqu'au 30 juin 2019, en raison du projet Néo, à savoir le projet de réaménagement du plateau du Heysel. "Des travaux sont susceptibles de démarrer sur ce plateau. Ils peuvent entraîner des problèmes d'accessibilité mais aussi de sécurité", a expliqué Alain Courtois. "Ce contrat est renouvelable. Ce qui veut dire que s'il n'y a pas d'obstacles, nous pouvons tranquillement le prolonger".

"Je ne peux que me réjouir de la signature de ce nouveau contrat", a déclaré Gérard Linard. "C'est le seul stade en Belgique qui dépasse 25.000 places. Pour nous, c'est la certitude qu'il n'y aura pas de manque à gagner. Je suis content pour nos fans qui nous suivent. Dans un petit stade nous aurions dû refuser certains spectateurs". L'Union belge payera 120.000 euros par match à la Ville de Bruxelles.

Par ailleurs, une nouvelle pelouse a été posée cette semaine au stade Roi Baudouin en vue des trois rencontres de préparation avant le Mondial.

À lire aussi

Sélectionné pour vous