Accueil Sport Tous les Sports Autres Sports

Top 14: le Racing 92 arrache le bonus pour la première de Kolisi

Pour les débuts du double champion du monde sud-africain Siya Kolisi, le Racing 92 s'est imposé 32-10, arrachant le bonus offensif en fin de rencontre à des Rochelais longtemps en infériorité numérique, et a repris la tête du Top 14.

Avec ce succès bonifié, les Ciels et Blancs comptent désormais un point d'avance sur le deuxième Pau (27 pts) et s'installent confortablement dans le Top 6, avec neuf longueurs d'avance sur le septième Bordeaux-Bègles (19 pts).

Pour sa première en Top 14, le flanker Siya Kolisi a joué 55 minutes et s'est montré appliqué, faisant même preuve de malice pour gêner le demi de mêlée Iribaren sur la mêlée qui a conduit au troisième essai des Racingmen, inscrit par l'ouvreur Antoine Gibert (31e).

Autre satisfaction pour Stuart Lancaster, les Racingmen perpétuent leur invincibilité à domicile cette saison: un objectif réaffirmé dans la semaine par l'entraîneur anglais qui a dit vouloir faire de l'Arena un endroit redouté par ses adversaires.

Pour les Rochelais (11es, 15 pts), toujours pas de succès à l'extérieur mais surtout une cinquième défaite en huit journées, alors que les joueurs de Ronan O'Gara restaient sur deux succès en Top 14.

Si le Racing 92 avait démarré tambour battant, inscrivant un premier essai après seulement quatre minutes de jeu, les débats ont été plutôt équilibrés jusqu'à ce que l'ailier de La Rochelle Teddy Thomas ne viennent plomber les siens à la 25e minute.

Lancé à pleine vitesse, celui qui a évolué huit ans au Racing 92 a attrapé le demi de mêlée Nolann Le Garrec au niveau du cou. Un geste non maitrisé pour M. Descottes qui lui a donné un carton rouge.

Réduits à 14, puis à 13 dans la foulée après l'exclusion temporaire de Bourgarit, les Rochelais laissent les Racingmen s'envoler au score.

Pourtant les Maritimes n'abdiquent pas. Ils inscrivent un essai au retour des vestiaires (46e) et se retrouvent même en supériorité numérique en fin de rencontre, après les exclusions temporaires de Laclayat (64e) et de Kamikamica (71e).

Mais ils ont manqué de justesse pour pouvoir renverser la rencontre avant que l'ailier du Racing 92 Henry Arundell ne vienne arracher le point du bonus offensif en toute fin de rencontre.

Lors de la prochaine journée, les Racingmen auront l'occasion d'aller enchaîner un troisième succès de rang et un deuxième à l'extérieur sur la pelouse de Clermont. Les Rochelais, eux, seront de retour au stade Marcel Deflandre où ils recevront Perpignan.

À la une

Sélectionné pour vous