Alison Van Uytvanck et sa petite amie forment le premier couple s'alignant en double à Wimbledon: "En Egypte, on ne se tiendrait jamais la main"

Alison Van Uytvanck et sa petite amie forment le premier couple s'alignant en double à Wimbledon:
© AFP
 
 

Discrètement l'an dernier, la joueuse de tennis belge Alison Van Uytvanck, 25 ans et 58e à la WTA, a fait son coming out. On le sait, dans le sport, l'homosexualité reste un sujet délicat et certains en souffrent en préférant la cacher.

Cette année à Wimbledon, et le Daily Mail en fait un titre ce jeudi, Van Uytvanck et sa compagne, Greet Minnen (21 ans, elle vient de débuter sa carrière WTA en simple), sont le premier couple homosexuel à participer au tournoi ensemble, en double. Elles ont d'ailleurs franchi le premier tour mercredi. 

Elles en ont profité pour évoquer leur situation et appeler à davantage de tolérance dans le milieu. Van Uytvanck estime que la communauté LGBT est encore "stigmatisée" dans le tennis, précisant tout de même que "c'est plus le cas avec les hommes, les femmes font leur coming out plus facilement".

L'une des meilleurs joueuses belges estime donc que "il doit y avoir des hommes gay dans le circuit, mais personnellement je pense que leur coming out serait plus difficile".

Van Uytvanck et Minnen ont emménagé ensemble en Belgique. Elles aimeraient que plus de joueurs et joueuses se positionnent pour faire des circuits ATP et WTA des environnements plus LGBT friendly.

"On aimerait voir plus de gens se manifester pour dire 'C'est ok'. Je pense que les gens seraient plus confiants. Cela faciliterait les choses pour ceux qui veulent" vivre publiquement leur homosexualité.

Le couple a également évoqué le fait que dans certains pays, comme le Moyen-Orient, "il faut être plus prudent: on ne va jamais se tenir la main en Egypte".

Alison et Greet ont des plans pour se marier et avoir des enfants, précise encore le Daily Mail. 




 

Vos commentaires