Accueil Actu Belgique Faits divers

"Immeuble de réfugiés en feu": important incendie à Schaerbeek, les pompiers sont sur place

Vous avez été nombreux à nous contacter via le bouton orange Alertez-nous. "Gros feu dans la rue des palais, à Bruxelles !", nous signale Lionel. "Immeuble de réfugiés en feu, rue des palais !", raconte également Yassine.

Un incendie s'est déclaré jeudi après-midi dans le squat de la rue des Palais, à Schaerbeek, occupé par plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux demandeurs d'asile, ont indiqué jeudi les pompiers bruxellois et les autorités communales.
"L'incendie a été provoqué par une bagarre entre plusieurs occupants au troisième étage. Grâce à l'intervention rapide des pompiers à l'intérieur comme à l'extérieur du bâtiment, le feu a été rapidement maîtrisé et n'a pas fait de victimes", a indiqué le cabinet de la bourgmestre de Schaerbeek, Cécile Jodogne, en fin de journée.

L'étage endommagé rendu inacessible

Trois personnes ont été prises en charge pour une potentielle intoxication au monoxyde de carbone (CO), mais leurs jours ne sont pas en danger. Aucune n'a dû être hospitalisée. Les dégâts matériels sont cependant importants au troisième étage. "Un arrêté du bourgmestre sera pris très rapidement afin de condamner les accès à cet étage uniquement", a ajouté le cabinet de Mme Jodogne (Défi).

Dans un message posté sur Twitter, la secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, Nicole De Moor (CD&V), s'est dite "très préoccupée par la situation". "Au cours des trois dernières semaines, Fedasil a pris en charge 114 personnes ayant droit à l'accueil. Nous poursuivons le travail, mais chacun devra prendre ses responsabilités", a-t-elle tweeté.

Le secteur associatif dénonce depuis des semaines les conditions de vie déplorables dans le bâtiment, devenu l'hébergement de fortune de centaines de sans-abri, personnes en séjour irrégulier et demandeurs d'asile, qui y dorment faute de place, pour ceux qui y ont droit, dans les structures d'accueil de Fedasil.

Plusieurs cas de tuberculose ont été diagnostiqués, en plus de cas inquiétants de diphtérie cutanée et de la prolifération des cas de gale, avec un risque de surinfection dans le bâtiment. La Croix-Rouge a ouvert une clinique d'urgence mobile.  

À la une

Sélectionné pour vous