Accueil Actu Belgique Société

Avec la pluie et la grisaille, l'horeca boit la tasse: "C'était un pari d'ouvrir un rooftop en Belgique"

À cause de cette météo maussade, les activités en extérieures sont peu convoitées. Les restaurants, terrasses, piscines... perdent tous en chiffre d'affaires.

Du côté des rooftop, les terrasses en hauteur, les réservations affluent, presque autant que les annulations de dernières minutes : "S'il pleut la journée, on va peut-être perdre entre 25 % et 30 % de réservations", déplore Thomas Prudhomme, co-fondateur de Soko Rooftop. Malheureusement, même ceux qui bravent la météo ne sont pas d'aussi bons clients que d'habitude. "Ils restent moins longtemps, normalement ils restent jusqu'à minuit, 00 h 30. Ici, ça s'écourte un peu, jusqu'à 22 h, 23 h."

On reste optimiste

Un manque à gagner évident, Thomas Prudhomme estime avoir perdu plus ou moins 15% de son chiffre d'affaire. "On reste optimiste sur le reste des mois qui viennent. Ouvrir en Belgique, c'était un pari. On est à notre quatrième saison qui est un carton plein", rassure quand même l'entrepreneur.

Se réinventer

Le secteur a du se réinventer et organiser des évènements privés pour tenter de combler le manque, c'est le cas à Renipont Plage à Lasne, un établissement qui offre une guingette et un lac accessible à la baignade, où la gérante organise des activités pour les grands groupes : "Ça nous permet de faire travailler le personnel parce qu'on a créé une équipe pour cet été et malheureusement, on n'arrive pas à les faire travailler tout le temps. On attend le retour du beau temps pour travailler à 100 %", espère Morgane Vandenbogaerde, responsable communication de Renipont Plage.

 

À lire aussi

Sélectionné pour vous

Commentaires

2 commentaires

Connectez-vous à votre compte RTL pour interagir.

S'identifier S'inscrire
  • Le portefeuille des ménages n’augmente pas. Les familles ont de moins en moins d’argent à consacrer à la restauration. C’est une évidence que ces commerces doivent comprendre.

    Jean-Luc Rolland
     Répondre
  • Un citadin frustré de la campagne lance une idée et tous les citadins frustrés embrayent sans réfléchir. Résultat : des futures faillites.

    roger rabbit
     Répondre