Accueil Actu

Comité de concertation: voici les 5 points qui vont être discutés

Un comité de concertation débute à 14h ce mercredi au Palais d’Egmont en présentiel, avec les chefs de gouvernements du pays (fédéral, régions, communautés) et les principaux ministres.

EN DISCUSSION

1. Le point sur la situation sanitaire, paradoxale

Les chiffres des contaminations, hospitalisations et occupation en soins intensifs sont meilleurs, mais la progression du variant Omicron fait craindre une remontée rapide, dans les toutes prochaines semaines.

2. Un pass vaccinal ?

A la demande du ministre de la Santé Frank Vandenbroucke, une discussion est prévue sur l’obligation vaccinale, et notamment l’idée d’introduire un pass vaccinal plutôt que sanitaire (délivré uniquement aux vaccinés et personnes guéries, et non plus aux personnes qui se testent). Attention, c’est une discussion introductive. Les décisions sur ce plan ne devraient pas tomber avant mi-janvier.

3. Le retour de l'idée du baromètre Covid

Même début de discussion prévue sur le "baromètre covid" : les politiques pourraient décider d’un seuil épidémique, à partir duquel certaines restrictions s’activent automatiquement.

4. Les autotests

Ecolo réclame la (quasi) gratuité, pour lancer une sorte de réflexe dans la population.

5. Nouvelles restrictions pour contrer Omicron ?

Un possible renforcement des mesures sanitaires sera évoqué, pour anticiper la progression d’Omicron.

PAS D'ASSOUPLISSEMENTS

La philosophie des discussions, sera de maintenir une certaine prudence, compte-tenu des inconnues liées au variant Omicron. Dès lors, tout assouplissement est écarté : il n’y aura pas d’ouverture plus large des établissements horeca, par exemple.

Les experts qui conseillent le gouvernement (GEMS) préconisent de durcir tout de suite les restrictions, dans un peu tous les secteurs à risque (Réduire encore les heures d’ouverture de l’Horeca, réintroduire des limitations de contacts sociaux,…). Leur menace aux politiques : agir fort tout de suite, ou il faudra agir encore plus fort dans quelques semaines. Mais les dirigeants politiques ne semblent à nouveau pas prêts à suivre toutes les recommandations : il ne devrait pas y avoir de changement pour l’Horeca, ni le commerce, ni de réintroduction des bulles sociales. En revanche, on pourrait à nouveau restreindre les jauges pour les événements publics (culture, sport, festivités de Noel).

À la une

Sélectionné pour vous