Accueil Actu Magazine Science & Nature

Vague de chaleur au Pakistan: plus de 1.000 refuges créés

Plus de 1.000 refuges ont été mis en place dans la province de Sindh, dans le sud du Pakistan, en prévision d'une vague de chaleur, ont déclaré mardi les autorités.

Les températures devraient atteindre 50 degrés Celsius dans certaines parties de la province rurale du Sindh, selon le département météorologique du Pakistan.

"Ces refuges ont été mis en place pour apporter de l'aide aux personnes affectées, et pour aider à réduire les cas d'insolation et d'autres symptômes liés à la chaleur", a déclaré à l'AFP Ajay Kumar, directeur adjoint de l'Autorité provinciale de gestion des catastrophes (PDMA).

"Ils sont également équipés de lieux de repos, d'eau et de glucose à distribuer aux personnes qui en ont besoin", a-t-il ajouté.

La vague de chaleur doit affecter une grande partie du pays et s'intensifier au cours de la semaine prochaine.

Au Pakistan, les fortes chaleurs s'accompagnent souvent d'un déficit d'approvisionnement en électricité, certaines régions subissant jusqu'à 15 heures de délestage par jour, selon les médias locaux.

Le Pakistan est de plus en plus vulnérable aux phénomènes météorologiques extrêmes, que les scientifiques associent au changement climatique.

Les écoles de la province ont déjà reporté les examens annuels prévus cette semaine, y compris dans la mégapole portuaire de Karachi, qui compte plus de 20 millions d'habitants.

"Les femmes qui passent le plus clair de leur temps à la cuisine et dans les champs dans les zones rurales sont les plus durement touchées", a fait valoir le météorologue en chef de la PDMA, Sardar Sarfaraz.

La vague de chaleur soulève également des inquiétudes quant à la survie du bétail, a ajouté M. Kumar.

À lire aussi

Sélectionné pour vous